Norton Security : quand neuf produits n’en font plus qu’un

Cloud
norton-security

Symantec a lancé la commercialisation de son offre Norton Security, qui regroupe neuf solutions de sécurité informatique sous une seule et même bannière.

Mobilité, appliances de sauvegarde, prévention des pertes de données : autant de segments stratégiques sur lesquels Symantec a dernièrement recentré ses investissements.

Engagé dans une restructuration de ses activités récemment marquée par la nomination d’un nouveau CEO (Michael A. Brown, qui a officiellement pris ses fonctions le 25 septembre après avoir assuré depuis le mois mars l’intérim de Steve Bennett), l’éditeur a revu à la hausse ses budgets R&D, notamment pour soutenir la refonte de ses lignes de produits.

Illustration avec la simplification de la gamme Norton : exit les marques Antivirus, Internet Security, 360 Multi-Device et consorts, toutes regroupées sous la bannière Norton Security et distribuées sur un modèle cloud. Proposée à 59,99 euros par an, la licence couvre jusqu’à 5 terminaux Windows, Mac, iOS ou Android. C’est 10 euros de plus pour Norton Security avec Backup, qui ajoute un espace de stockage en ligne et protège un maximum de 10 appareils.

Lancée ce 29 septembre, la solution met l’accent sur la mobilité, avec entre autres des technologies de localisation à distance pour les smartphones et tablettes. Au-delà des appareils, Symantec étend sa réflexion aux usages de la vie numérique : sécurisation des communications électroniques, des achats en ligne, des transactions bancaires… L’éditeur s’appuie sur les conclusions de son dernier rapport annuel : les attaques ciblées contre les données personnelles ont augmenté de 91% l’an passé et plus de 550 millions d’identités ont été exposées, avec les campagnes de phishing (hameçonnage) en première ligne.

Pas de commentaire, en revanche, sur l’une des questions soulevées lors de la phase bêta de Norton Security : optimisé pour consommer le moins possible de ressources système, le logiciel est fortement dépendant du cloud de Symantec (peu de composantes résident en local). A tel point que certains virus semblent pouvoir passer à travers les mailles du filet si la machine n’est pas connectée à Internet.

* L’offre “Norton Security avec Backup” intègre des fonctionnalités de sauvegarde automatique dans le cloud à partir des technologies de Swapdrive, start-up rachetée en 2008 par Symantec. L’espace de 25 Go est modulable à la demande.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les fonctionnalités des logiciels antivirus version 2013 ?

Crédit photo : Jiri Hera – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur