Le nouveau groupe Ebuzzing – Teads vise le Nasdaq en 2015

ManagementMarketingNominationsPublicité
ebuzzing-teads-publicite-ipo-nasdaq

Ebuzzing renforce ses compétences dans la publicité vidéo avec la start-up Teads et vise l’IPO aux Etats-Unis en suivant les traces de Criteo.

Le groupe Ebuzzing, spécialisé dans la publicité vidéo et les médias sociaux, annonce l’acquisition de Teads du nom d’une start-up montpelliéraine qui développe un format novateur en termes de diffusion de publicité vidéo sur Internet. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Sur Frenchweb, Pierre Chappaz, co-fondateur et CEO d’Ebuzzing, et Loïc Soubeyrand, co-fondateur et CEO de Teads, annoncent que la prochaine étape sera l’introduction en Bourse du groupe au Nasdaq prévue en 2015. “On va lancer le processus dans ce sens”, précise Pierre Chappaz.

Au-delà de son intérêt central pour la publicité vidéo, Ebuzzing exploite une galaxie de services et de médias sociaux comme Overblog (plateforme de blogs sociaux), Nomao (carnet de bonnes adresses) et Beezik (téléchargement de musique).
Créée en 2007, la société est désormais présente dans 10 pays  (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Luxembourg, USA, Mexique et Corée), dont une équipe R&D d’une centaine d’ingénieurs en France.

Dans le courant de l’automne 2013, la société Internet a ouvert des bureaux à New York et à Miami (“un chiffre d’affaires de 1 million de dollars en décembre après seulement 4 mois d’activité”). Difficile de ne pas faire un lien avec l’essor de Criteo désormais coté sur le Nasdaq. Et justement, Pierre Chappaz considère Ebuzzing comme le “Criteo de la vidéo”.

Fort d’un effectif de 300 collaborateurs, le groupe revendique une collaboration avec des milliers de marques. Pour 2014, Ebuzzing vise un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars (70 millions en 2013). Son Ebitda est évalué à 4,1 millions de dollars. La société serait rentable depuis trois ans.

“Les revenus issus de la publicité vidéo ont augmenté de 41%, atteignant 62 millions de dollars”, indiquait Ebuzzing dans un communiqué remontant à février. “2014 sera l’année du Native Video Advertising grâce aux formats contextuels directement intégrés au sein même des articles média et au mobile, un domaine où Ebuzzing a apporté de nombreuses solutions innovantes”, soulignait Pierre Chappaz.: presque

Ebuzzing : 46 millions de dollars levés

Le conseil d’administration du groupe a récemment changé avec l’arrivée de Pascal Gauthier, ex-COO de Criteo (qui connaît bien Pierre Chappaz pour l’avoir accompagné dans Kelkoo et Yahoo) et d’Anthony Rhind, auparavant co-CEO de Havas Digital. Les investisseurs de Teads, Partech Ventures et Elaia Partners, rejoindront également le board du groupe.

Le capital d’Ebuzzing est détenu par son équipe fondatrice (dont Pierre Chappaz, Bertrand Quesada, Laurent Binard, Frédéric Montagnon), des business angels, des fonds d’investissement et des actionnaires tels que Gemini, GIMV, Lightspeed Ventures, Solorun et TF1.

Un pool d’actionnariat qui s’est consolidé au fur et à mesure des levées de fonds et des acquisitions. Depuis sa création, la société a levé presque 46 millions de dollars (dont 25 millions de dollars en août 2011, période au cours de laquelle la dénomination sociale a été changée : Wikio Group se transforme en Ebuzzing).

Revoir également : Vidéo Loïc Soubeyrand – Teads (octobre 2013), alors que cette start-up venait de lever 4 millions d’euros auprès de Partech et d’Elaia Partners (concours Le Meilleur Dev’ de France).

Quiz : Connaissez-vous le monde de la publicité en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur