Nouveau problème sur le chipset i820 d’Intel

Mobilité

Après avoir connu des problèmes avec la mémoire Rambus, le chipset i820 d’Intel rencontre aussi des difficultés avec la mémoire SD-RAM. Sachant que ce contrôleur ne fonctionne pas avec la mémoire DDR-DRAM, on peut se poser la question de savoir avec quel type de mémoire il faut l’utiliser… Toutefois, le nombre de machines concernées est restreint et Intel travaille à une solution rapide.

Cela devait être l’arme absolue d’Intel dans la compétition qui l’oppose à AMD, en attendant l’Itanium. Synonyme de haute performance et complément parfait des Pentium III Coppermine (au moins sur le papier), le chipset i820 n’a pour l’instant procuré que des complications à Intel. Après les dysfonctionnements liés aux barrettes de mémoire Rambus (les PC ne pouvaient fonctionner qu’avec un nombre pair de barrettes installé), c’est au tour de la SD-RAM de poser des problèmes au fondeur. En effet, il semble qu’un certain nombre de machines livrées avec des barrettes de mémoire SD-RAM PC100 ne fonctionne pas du tout.

D’après Intel, le problème provient des fabricants de mémoires qui, pour abaisser leurs coûts, oublient une fonction essentielle au bon fonctionnement de ce type de mémoire avec le chipset i820. Prévues à la base pour accueillir de la Rambus, les cartes mères doivent intégrer un petit module adaptateur pour supporter la SD-RAM. Ce petit module converse avec un autre contrôleur, présent sur les barrettes de mémoire, appelé SPD (Serial Presence Detector), qui indique au chipset les type, taille, vitesse et consommation de la mémoire. Or, nombre de fabricants de mémoire n’intègrent pas ce SPD pour abaisser leurs coûts de production. D’où des échanges mémoires-processeurs inexistants, le chipset ne reconnaissant même pas les barrettes.

En France, pour le moment, Intel n’a eu affaire à aucun problème de ce type, ni avec des intégrateurs, et encore moins avec des clients finals. Néanmoins, Intel France nous a confirmé qu’une modification des Bios des cartes mère dotées du chipset i820 était en cours d’élaboration. Celle-ci devrait permettre à tous les types de mémoires de fonctionner avec ces cartes. En théorie, elle devrait être validée à la fin de ce mois et donc être disponible assez vite pour les constructeurs et les intégrateurs. Un mouvement inhabituel de la part d’Intel, qui, alors même que le problème ne semble pas être de son fait, va quand même s’évertuer à le résoudre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur