Nouveau trimestre bénéficiaire pour Red Hat

Cloud

Le distributeur américain d’une suite Linux Red Hat est bénéficiaire pour le quatrième trimestre consécutif. Il prépare une offensive sur les PC, et ce dès 2004.

Pour le quatrième trimestre consécutif, le distributeur Linux Red Hat est bénéficiaire. Il a ainsi, lors de son quatrième trimestre fiscal, affiché un bénéfice net de 5 millions de dollars sur un chiffre d’affaires de 37 millions de dollars, en hausse sur un an de 39%. Red Hat attribue ce bon résultat au succès, plus rapide que prévu, de la nouvelle version de sa distribution Linux, Red Hat Enterprise Linux, également appelé RHEL. Il a ainsi vendu au quatrième trimestre 87000 nouvelles souscriptions, alors que le trimestre précédent Red Hat tablait sur 40 000 nouveaux abonnements. Le taux de renouvellement pour les clients des précédentes versions est de 90%. Lors du quatrième trimestre, Red Hat a conquis 4000 nouveaux clients, dont beaucoup en Europe et en Asie. Bien qu’américain, le distributeur estime que dans les cinq ans à venir le potentiel de croissance pour Linux et plus généralement les logiciels open source se situera surtout en dehors des Etats-Unis.

Rappelons que RHEL est une évolution majeure de la distribution de Red Hat, dont l’enjeu est d’imposer Linux au niveau dans les centres de données des entreprises (voir édition du 23 octobre 2003). Elle est ainsi disponible non seulement pour les architectures Intel 32 bits, mais également pour les serveurs 64 bits (Intel et AMD) et les mainframes d’IBM. Parallèlement, Red Hat a annoncé qu’il allait au cours de l’année 2004 promouvoir Linux en tant que système d’exploitation pour PC. En cela, il suit l’exemple de Novell, qui est, depuis le rachat de Suse, l’un des principaux concurrents de Red Hat (voir édition du 19 amrs 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur