Apple renouvelle l’expérience iMac : focus sur la définition et les accessoires Magic

Mac
1 0

Apple remodèle sa gamme d’ordinateurs iMac et ses accessoires Magic Bluetooth. Focus sur la très haute définition, les performances accrues et les prix.

Après la rentrée des terminaux iOS d’Apple, la gamme iMac est intégralement revisitée. Quelles sont les principales nouvelles fonctionnalités ?

Première évolution flagrante : Les iMac avec diagonale d’écran de 27 pouces passent tous à la définition 5K (soit 5120 par 2880 pixels) tandis qu’un des 3 iMac 21,5 pouces est maintenant équipé d’une dalle IPS définie en 4K (4096 par 2304 pixels), alors que les deux autres sont associés à une définition Full HD (1920 par 1080 pixels).

Chaque catégorie (21,5 pouces et 27 pouces) est scindée en 3 configurations de base en fonction du processeur, du type de mémoire de masse et de la solution graphique.

Côté processeurs, cap sur la génération Skylake de Core i5 par défaut (bicoeur cadencé jusqu’à 2,7 GHz ou quadricoeurs cadencés jusqu’à 3,3 ou 3,6 GHz (en mode Turbo Boost).

Par défaut, le processeur est associé à 8 Go de mémoire vive LPDDR3 à 1867 MHz. Apple n’a donc pas opté pour de la LPDDR4 et, en option, ne figure que 16 Go (et non 32 Go comme pour les iMac 27 pouces).

Côté stockage, chaque mouture est fournie avec un disque dur de 1 To. Mais, il est possible d’opter pour un Fusion Drive de 1 ou 2 To (stockage hybride avec disque dur et flash) ou un SSD (de 256 à 512 Go).

La configuration de base embarque une solution graphique Intel HD Graphics 6000 et les deux autres le GPU le plus performant d’Intel avec l’Iris Pro Graphics 6200. Pour plus de puissance graphique sans ce compartiment, il faudra de préférence opter pour un iMac 27 pouces.

Les tarifs standards des trois modèles à configurer se situent dans la tranche 1259 euros – 1699 euros.

Quant à la gamme iMac 27 pouces, elle se tourne exclusivement vers la définition 5K, soit plus que l’Ultra HD. Avec plus de 14,7 millions de pixels affichés (contre 9,4 millions pour l’iMac 21,5 pouces 4K), Apple a opté pour des solutions graphiques plus puissantes que celles d’Intel.

On trouve ainsi pour les deux premiers modèles la carte graphique AMD Radeon R9 M380 avec 2 Go de GDDR5 tandis que la mouture la plus onéreuse arrive avec l’AMD Radeon R9 M395 et 2 Go de GDDR5 (et en option l’AMD Radeon R9 M395X et 4 Go de GDDR5).

Une performance rehaussée que l’on retrouve également au niveau des processeurs puisque, par défaut, celui-ci est un Core i5 quadricoeur (avec différentes fréquences nominales et Turbo Boost suivant la configuration).

Ils sont aussi associés par défaut à 8 Go de LPDDR3 (et non LPDDR4) à 1867 MHz avec en option passage à 16 ou 32 Go. Le stockage est assuré par un HDD ou hybride Fusion Drive par défaut (avec possibilité d’opter pour une grande capacité et un SSD).

Les prix se situent entre 2099 euros et 2599 euros pour les trois configurations de base.

Tous les nouveaux iMac ont en commun les mêmes entrées / sorties puisqu’on trouve au dos des machines un lecteur de carte SDXC, 4 ports USB 3, 2 ports Thunderbolt 2 ainsi qu’un port Gigabit Ethernet 1000 (ainsi qu’une fente pouvant accueillir un câble antivol Kensington). Le Wi-Fi ac ainsi que le Bluetooth 4.0 sont également de mise.

Les iMac sont livrés avec la dernière version de OS X, soit El Capitan.

Rafraîchissement des accessoires Magic

En marge de ce renouvellement de la gamme iMac, Apple a aussi présenté de nouveaux périphériques Bluetooth Magic avec les Magic Keyboard (119 euros), Magic Mouse 2 (89 euros) et Magic Trackpad 2 (149 euros).

Les trois accessoires ont maintenant en commun d’intégrer une batterie Lithium-ion qu’on rechargera grâce au port Lightning présent sur chacun d’entre eux.

L’autonomie (gros bémol de la génération précédente) est notablement améliorée grâce en particulier à l’utilisation du Bluetooth 4.0.

Clavier et souris bénéficient principalement d’un redesign tandis que le Magic Trackpad 2 est maintenant doté d’une surface tactile plus vaste dite « Force Touch », comme c’est déjà le cas sur la dernière génération de MacBook et sur les écrans des Apple Watch et iPhone 6S (et 6S Plus).

Trois niveaux de pression différents permettent d’effectuer de nouveaux gestes. Cette nouveauté a toutefois un prix puisqu’il faudra tout de même consentir à débourser pas moins de 149 euros, alors que le précédent Magic Trackpad affichait déjà un tarif de 70 euros.

Les nouveaux iMac ainsi que les accessoires Magic de nouvelle génération sont dès à présent en vente sur le site d’Apple.

Alors que le marché des PC est en retrait, Apple réussit la gageure de vendre plus d’iMac chaque année. Ce fut notamment le cas au second trimestre 2015 avec une croissance des ventes de 16,1% en un an (données IDC) et plus de 5 millions de machines livrées sur cette période.

Apple se positionnait ainsi à la quatrième place mondiale pour les ventes d’ordinateurs personnels (derrière Dell mais devant Acer et Asus).

La nouvelle gamme d’iMac devrait continuer d’alimenter ce « paradoxe » iMac.

(Crédit photo @Apple)

Apple_iMac_2015
Apple : Nouvelle gamme iMac pour 2015

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur