Nouveaux portables Apple : des machines à sous

Mobilité

Les deux modèles de portables de la firme à la Pomme sont sur le point d’être modifiés. Ce segment de marché est la vache à lait de la firme pour l’année 2001 et devrait compter énormément dans ses résultats sur le dernier trimestre fiscal terminé le 30 septembre. Le renouvellement de ses machines, un jour avant l’annonce des résultats, est un très bon signe : Apple est l’un des seuls constructeurs à continuer à gagner de l’argent, avec Dell.

L’iBook 2 (voir édition du 2 mai 2001) et le TiBook (voir édition du 10 janvier 2001) doivent changer d’entrailles mardi 16 octobre, si les augures ont vu juste. Les revendeurs Apple ont confirmé l’arrivée imminente de nouvelles machines pour ces deux modèles depuis la fin du mois de septembre. Des précisions sur les capacités des machines sont disponibles depuis peu. L’iBook doit voir la fréquence d’horloge de son processeur augmenter sensiblement pour atteindre les 600 MHz tandis que son disque dur devrait prendre de l’embonpoint. Le TiG4 ou PowerBook G4 Titane devrait passer à 550 et 667 MHz tandis que son lecteur optique devrait se voir proposé avec un modèle supplémentaire dit “Combo” disposant de la gravure de CD/RW et de la lecture de DVD, entre autres modifications. Le PowerBook pourrait également se voir ajouter le Gigabit Ethernet, mettant la machine au même niveau que les modèles de bureau.

Le choix d’une mise à jour des portables est généralement bien vu par les observateurs, bien que les ventes de l’iBook 2, introduit le premier mai dernier, continuent à se bien porter, la machine étant considérée comme le best-seller de l’année malgré des difficultés d’approvisionnement passagères (voir édition du 9 juillet 2001). Les analystes de la firme Morgan Stanley ont indiqué à nos confrères de CNet que l’apparition d’un nouveau modèle d’iBook dynamisé n’était pas nécessaire pour le moment, les ventes américaines et européennes continuant à se tenir dans des volumes appréciables. Le rapport performances/qualité/prix de cette machine laisse sur place l’ensemble des concurrents présents sur le segment. L’autonomie de ce portable (jusqu’à 5 heures quand il est bien paramétré) en fait une des machines les plus fonctionnelles du marché. Malgré une autonomie similaire, il en va autrement pour le TiBook qui, s’il continue sa carrière avec succès, commence à s’essouffler aux vitesses auxquelles il est fourni. Son rafraîchissement devrait permettre de renouveler l’intérêt des clients pour cette machine qui apparaît définitivement comme la plus branchée du moment, au vu des commentaires de la presse, spécialisée ou non. Bien que retraité de la firme, Steve Wozniak, le cofondateur d’Apple, considère cette machine comme le portable le plus abouti qu’Apple ait sorti de ses lignes de fabrication, ainsi qu’il l’a encore souligné récemment auprès de nos confrères du quotidien anglais The Guardian.

La valeur ajoutée d’Apple

A deux jours de l’annonce des résultats financiers d’Apple pour son dernier trimestre fiscal de l’année 2001, le renouvellement des deux gammes est un signe de la bonne forme financière de la Pomme. La firme est l’un des seuls constructeurs d’ordinateurs à continuer à gagner de l’argent avec Dell. La firme texane, casseur de prix, y arrive en se reposant sur un modèle productif très performant où la valeur ajoutée repose sur le processus de production-distribution le plus avancé du moment (le modèle logistique de Dell est souvent mis en avant dans ses performances). Pour Apple, la valeur ajoutée est une combinaison de son innovation technologique et logicielle et de son système de distribution, géré au plus près pour éviter les débordements de coûts. La capacité de la firme à gagner de l’argent dépend donc énormément de sa capacité à proposer des ordinateurs “best-sellers” apportant un vrai plus aux clients. C’est le cas actuellement principalement avec l’iBook dont Fred Anderson, le directeur financier de la firme, devrait annoncer les volumes de vente le 17 octobre. Sa mise à jour devrait lui permettre de passer les fêtes de fin d’année avec succès. (voir édition du 12 octobre 2001)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur