Nouveaux Power Mac G5 : objectif ventes !

Mobilité

Avec sa nouvelle gamme G5, Apple entend faire migrer ses plus vieux partisans, les créatifs. Mais ils ne sont pas les seuls visés…

Les tarifs des machines présentées hier par Apple (voir édition du 9 juin 2004) sont compris entre 2 229 et 3 339 euros, hors options. Des prix qui font blêmir les fans de Mac, surtout en regard de certaines des configurations. Mais la fureur exprimée dans les forums ces dernières 24 heures semble disproportionnée en regard de la valeur ajoutée des nouvelles machines. Les Power Mac G5 sont en effet en très bonne position face à leurs concurrents : l’entrée et le haut de gamme reviennent respectivement à 62 et 67 centimes d’euros par mégahertz, tandis que le milieu de gamme à 2 GHz frôle les 70 centimes d’euros. Notons qu’une configuration basée sur un Dell Precision 650n modifié pour atteindre les caractéristiques du Power Mac G5 (biprocesseur Xeon, Ram et disque dur augmentés, valeur de la carte graphique abaissée) présente un ratio compris entre 63 et 76 centimes d’euro par mégahertz. Les dernières machines de la Pomme disposent donc d’un rapport puissance/valeur de même niveau que les meilleures stations de travail de Dell aujourd’hui. Quant aux prix de leurs options (mémoire, disques durs, disques optiques?), ils sont en nette baisse (40 à 60 %).

Migration simplifiée

Sans surprise, la firme de Cupertino s’adresse d’abord à sa clientèle de fidèles, les créatifs, qu’il est temps de faire passer au G5. Le PowerMac G4 doit ainsi disparaître du catalogue au fur et à mesure de la fonte des stocks dans les semaines à venir. Apple a d’ailleurs mis en ligne une étude réalisée par le cabinet Pfeiffer Consulting pour démontrer le gain de performances des G5 par rapport au G4 et au G3, et en particulier des temps de traitements 5 à 10 fois moins importants. Et pour inciter encore à l’adoption de ses G5, Apple fournit le nouveau Power Mac avec un assistant à la migration : comptes utilisateurs, préférences système, documents et applications présents sur les anciens Mac peuvent être rapatriés très simplement. Selon MacFixit, qui dispose de captures d’écran du système, il suffit de relier les machines par un câble Firewire pour que le transfert de données se fasse automatiquement.

Mais le rapport puissance/coût mis en avant par Apple devrait séduire d’autres acheteurs issus de segments sur lesquels la firme n’est encore que peu présente. Apple ne détenait qu’à peine 1 % du marché des ordinateurs de bureau en entreprises au premier trimestre 2004 selon IDC – un marché qui représente 12,9 milliards de dollars soit 10 milliards d’euros. En France, les studios de montage, de production vidéo et la télévision pourraient être de plus en plus intéressés par les solutions de la firme, de même que les développeurs de jeux et les acteurs du monde de l’éducation (voir édition du 7 juin 2004). Tout autant que les chercheurs, qui commencent à troquer leurs stations de travail Unix et leur matériel bureautique PC pour un unique Mac (bien qu’il s’agisse plus souvent d’un PowerBook). Après un an d’existence, le Power Mac G5 commence à être considéré comme une machine de bonne facture, offrant un excellent retour sur investissement et un niveau de valeur ajoutée sensiblement égal – voire supérieur – aux offres similaires côté PC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur