Nouveaux soutiens pour le Memory Stick

Cloud

Lors de l’ouverture du Cebit, Sony a communiqué une nouvelle liste de 19 compagnies s’engageant à supporter sa technologie de stockage Memory Stick. Cela porte le nombre de firmes s’intéressant à cette technologie à 46, provenant d’horizons variés.

Si Sony reste seul à présenter des produits les utilisant, les Memory Sticks, ces mémoires amovibles concurrentes Smart Media et autres Compact Flash, bénéficient néanmoins d’un large soutien de l’industrie informatique. Cette semaine, la firme nippone a annoncé que 19 sociétés de plus allait envisager de développer des produits utilisant les bâtonnets de mémoire, portant ainsi la liste à 46 grands noms. Les derniers soutiens en date proviennent d’Acer, Compaq, Fujitsu, Mitsubishi, Samsung, Texas Instrument et General Motors, incluant par la même ses deux filiales européennes Opel et Vauxhall. Au final, ce sont des fabricants d’appareils photos numériques (Casio, Ricoh, Seiko-Epson), d’autoradios (Alpine, Clarion, Kenwood, Pioneer), de matériel hi-fi (LG Electronics-Goldstar, Marantz, Onkyo, Teac) et même des constructeurs automobiles (VAG, General Motors, Saab) qui s’engagent à supporter cette technologie propriétaire de Sony. En outre, Fujitsu et Lexar Média possèdent chacun une licence pour produire ces mémoires.

Pour l’instant, la firme nippone est la seule à effectivement intégrer les Memory Stick dans ses appareils. Sony les utilise dans des appareils photo numériques, des baladeurs, des caméras numériques et même un cadre de photos. En revanche, la PlayStation 2 ne les utilisera pas, le format étant trop petit et risquant d’être avalé par les jeunes enfants. D’une capacité maximale de 64 Mo pour le moment, les bâtonnets devraient voir leur capacité de stockage continuer d’augmenter pour atteindre 256 Mo en 2001.

Pour en savoir plus : Le Memory Stick sur le site de Sony


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur