Nouveaux tarifs FT : attention à la 1ère minute !

Mobilité

France Télécom proposera, à partir du 27 février, un Tarif Internet à 14 centimes la minute à toute heure de la journée. Nous avons voulu voir dans quels cas cette offre se révélait intéressante face aux forfaits tout compris des FAI. Résultat, le Tarif Internet se révèle peu intéressant la plupart du temps. D’autant que l’opérateur historique nous “gratifie” une nouvelle fois de son fameux crédit temps, c’est-à-dire de la première minute de connexion indivisible. Et c’est là que réside tout le noeud du problème.

Le 27 février prochain, France Télécom lancera son nouveau tarif de connexion à Internet à 14 centimes la minute, un tarif unique quelle que soit l’heure de connexion (voir édition du 16 février 2001). Officiellement, l’objectif de France Télécom est de mieux servir le client et de mettre fin à la confusion qui règne parfois dans l’esprit de l’internaute qui s’abonne à un fournisseur d’accès “gratuit” et se retrouve avec des factures téléphoniques astronomiques sans comprendre pourquoi. Officieusement, on sait que l’opérateur a subi des pressions, notamment politiques. De plus, cette démarche coupe l’herbe sous le pied à des offres concurrentes qui s’appuient sur des opérateurs privés, lesquels proposaient un tarif inférieur à ceux de l’opérateur historique. Ainsi l’offre “Zen” de Club-Internet, qui facture 22 centimes la minute quel que soit le moment de la journée. Par ailleurs, les formules “forfait” représentaient, à la fin de l’année 2000, environ 70 % du trafic d’accès à Internet via des numéros non géographiques contre 24 % en début d’année, selon l’ART. Une progression de près de 200 % qui échappe, en partie, à France Télécom.Tarif Internet ou forfait tout compris ?La nouvelle tarification est donc, officiellement, des plus simples. Une minute de connexion coûte 14 centimes, un point c’est tout. Sauf… Sauf, la première minute qui, elle, est facturée 70 centimes et qui, surtout, est indivisible. Même si l’on ne reste connecté que 10 secondes, on paiera tout de même plein pot. C’est ce que l’opérateur appelle le crédit temps. En revanche, et c’est une nouveauté, passée cette première minute, la facturation s’établit à la seconde près, soit 0,23 centime la seconde. Autrement dit, la facture totale à la fin du mois dépend énormément du nombre de fois que l’on se connecte. Les “forcenés” qui vérifient l’arrivée de nouveaux mails toutes les 5 minutes ont intérêt à y faire attention. Nous avons donc établi un tableau comparatif, en prenant pour hypothèse un nombre de connexions mensuelles allant de 10 à 40 par incrément de 10. Au final, on obtient un nombre d’heures (et quelquefois de minutes) au delà duquel il est plus intéressant de prendre un forfait tout compris (accès et communications) que de profiter du Tarif Internet. Nous n’avons évidemment pas pu considérer tous les forfaits disponibles, mais ceux choisis sont représentatifs de l’offre globale.Evidemment, il ressort de nos calculs que plus le nombre de connexions par mois est élevé, moins l’offre est intéressante. Par exemple, en comparaison avec le forfait à 98 francs les 20 heures de Wanadoo, le Tarif Internet devient obsolète à partir de 11 heures par mois pour 10 connexions, et 9 heures pour 40 connexions. Cette minute à 70 centimes rejaillit plus fortement encore sur les forfaits Club Internet qui bénéficient jusqu’au 31 mars de 6 mois gratuits, ce qui les met tout simplement à moitié prix. Ainsi, le forfait 5 heures à 23 francs (qui n’est pas dans notre tableau) devient “virtuellement” plus intéressant que le Tarif Internet, quelle que soit la durée totale de ses connexions Internet et que l’on dépasse les 30 connexions par mois. Et finalement, une trentaine de connexions par mois correspond juste à la vérification de son mail une fois par jour… Avec le prix normal de 47 francs, le forfait de Club-Internet devient plus intéressant à partir de 2 heures 56 de connexion. Globalement, les gros consommateurs (au delà de 10 h de connexion par mois) ont tout intérêt à choisir un forfait. D’ailleurs, la seule combinaison réellement avantageuse pour le Tarif Internet qui ressort du tableau est celle de l’offre Wanadoo 3h/38 francs. Puisque pour le même prix, le Tarif Internet permet de surfer 51 minutes de plus.Ajoutons à cela que le Tarif Internet est cumulable avec les options tarifaires de France Télécom telles Primaliste (25 % de réduction sur 6 numéros pour 10 francs par mois) ou encore Primaliste Internet (50 % de réduction sur son numéro d’accès à Internet entre 22h et 8h, également pour 10 francs par mois), etc. Ce qui complique considérablement le calcul déjà bien complexe du fait du fumeux “crédit temps”. Nous laissons à ceux qui y tiennent le soin de se plonger dans les savantes comparaisons et espérons que ce tableau non exhaustif vous aidera à faire votre choix. Bon surf !   10 cnx 20 cnx 30 cnx 40 cnx Wanadoo 3h / 38 F 3 h 51 min 3 h11 min 2 h 31 min 1 h 51 min Wanadoo 10h / 68 F 7 h 26 min 6 h 46 min 6 h 06 min 5 h 26 min Wanadoo 20h / 98 F 11 h 00 min 10 h 20 min 9 h 40 min 9 h 00 min Wanadoo 30h / 148 F 16 h 57 min 16 h 17 min 15 h 37 min 14 h 57 min Club-Internet 5h / 47 F 4 h 56 min 4 h 16 min 3 h 36 min 2 h 56 min Club-Internet 10h / 67 F 7 h 19 min 6 h 39 min 5 h 59 min 5 h 19 min Club-Internet 20h / 97 F 10 h 53 min 10 h 13 min 9 h 33 min 8 h 53 min Lecture du tableau : les durées indiquées sont celles au-delà desquelles le forfait correspondant devient intéressant, selon le nombre mensuel de connexions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur