Nouvel an : Gemalto doit réparer un bug affectant 30 millions de cartes bancaires en Allemagne

Cloud

30 millions de cartes bancaires sont inutilisables en Allemagne à la suite d’un bug de l’an 2010. Gemalto, fabricant français de cartes à puce, est en première ligne.

C’est un bug inattendu qui est survenu en Allemagne. Tout le monde se souvient de la peur de la méga-panne informatique dans le monde bancaire lors du passage à l’an 2000 (craintes rapidement apaisées). Mais on s’attendait moins à ce type d’incident dix ans plus tard.

En effet, un méga-bug informatique touche l’Allemagne depuis le début de la nouvelle année. Près de 30 millions de cartes bancaires de type eurochèques (EC), dont la puce électronique ne reconnait pas le passage à la nouvelle décennie, sont devenues inutilisables à partir du 1er janvier 2010.

Il ne reste plus qu’aux détenteurs de cartes de se rendre aux guichets des banques pour retirer de l’espèce en attendant la réparation du précieux support de paiement électronique.

La polémique rebondit en France car Gemalto, le fabricant français de cartes à puces, est un des principaux fournisseurs des banques allemandes.

Dans un communiqué de presse en date du 6 janvier, Gemalto répond qu’il travaille pour réparer ce bug depuis qu’il a été informé des désagréments dimanche après-midi.

“Gemalto et les banques allemandes travaillent ensemble pour développer un processus de correctifs qui éviterait de remplacer les cartes affectées”, indique la société IT française, qui assure que les cartes de paiements dans les autres pays fondées sur la même puce ne sont pas affectées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur