Nouvelle banqueroute pour Hayes

Cloud

Le fabricant de modems s’est placé sous l’autorité du Chapitre 11, le texte de loi américain qui définit le protocole légal à suivre en cas de faillite.

Nouveau coup dur pour Hayes : le fabricant de modems vient de se mettre officiellement en situation de banqueroute en se plaçant sous la protection du Chapitre 11.

Pour Ron Howard, directeur général, “cet ultime recours donnera un peu de temps à la société.” Selon lui, “Hayes a sollicité la protection de la Cour en charge des banqueroutes car c’était le meilleur moyen pour avoir le temps de régler les problèmes urgents tout en préparant une stratégie de relance”. Howard explique que sa société manque de trésorerie suite à une baisse des ventes de ses modems et de ses nouveaux périphériques de transmission de données. Elle vient d’enregistrer des pertes de 14,2 millions de dollars (environ 85 millions de francs) sur son dernier trimestre fiscal.

Hayes qui est connu pour avoir inventé le modem a un passé glorieux mais connaît de grosses difficultés depuis 1995. Cette année là, elle s’était déjà mis en Chapitre 11 et avait réussi à en sortir un an plus tard. Elle cherche de nouveau un financement durable, ce qui pourrait se traduire par une fusion ou un rachat.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur