Nouvelle Livebox chez Orange

Cloud

Plus petite et plus ergonomique, la nouvelle Livebox accompagne une offre d’ordinateurs portables couplés à des forfaits 3G ou ADSL.

Orange proposera, à partir de jeudi 21 août, une nouvelle version de sa Livebox. Le nouveau modem/passerelle domestique ADSL de l’opérateur hérite du design des précédents modèles, à savoir un format de livre ouvert posé debout mais en plus petit. Ce qui permettra de gagner un peu de place sur le bureau.

Selon Orange, le nouveau boîtier s’avère plus résistant aux risques de surtensions provoqués par la foudre (jusqu’à 6 kv). Les orages sont effectivement un problème pour les box des fournisseurs d’accès (et des appareils électroniques en général). Il suffit de parcourir un peu les forums en ligne pour se rendre compte du nombre de victimes d’orages trop violents pour les modems. A tel point qu’en 2007, Orange lançait une offre de parafoudre gratuite à ses clients. Cette fois, l’opérateur l’intègre à la Livebox, ce qui devrait lui coûter moins cher en SAV au final.

Autres amélioration, la consommation électrique serait réduite de 25 % par rapport à la Livebox de génération précédente. Un bon point pour l’environnement (et la facture d’électricité de l’utilisateur). L’ergonomie a également été renforcée avec une “nouvelle interface client [qui] facilite son installation“. Un bouton de redémarrage (reboot) de la box est désormais présent et le Wi-Fi devrait notamment être plus “facile” à gérer. L’opérateur avance également “une couverture Wi-Fi plus étendue“. En réalité, la Livebox s’appuie sur la norme 802.11g (54 Mbit/s), la même que pour la précédente génération. Orange n’estimant pas judicieux d’évoluer vers le 802.11n (300 Mbit/s) pour le moment.

Toujours pas de Wi-Fi 802.11n

La Livebox sera disponible pour les nouveaux clients en location pour 3 euros par mois, comme auparavant. Il est également possible de l’acquérir auprès des enseignes spécialisées pour 79 euros (moins 20 euros remboursés) dans le cadre de la souscription à un forfait triple play. Les nouveaux clients pourront également profiter d’une des offres d’ordinateurs portables couplés (ou non) à une clé 3G qu’Orange lance jeudi également.

Au-delà du netbook Akoya de Medion, l’opérateur propose le Toshiba Satellite A300 (15 pouces, plate-forme Centrino, 250 Go disque dur, Vista) à 599 euros. Ou le Samsung 3G+ Q45 (un 12 pouces doté du module 3G+) pour 799 euros. Soient les premiers tarifs que l’on peut trouver sur le marché.

Comme pour l’Akoya, ces offres bénéficient de remboursement de 50 et 100 euros selon que l’on choisi respectivement un abonnement ADSL haut débit et un forfait 3G+ Internet Everywhere. Les deux offres et leurs avantages sont cumulables. Au 30 juin, Orange comptait près de 5,9 millions d’abonnés Livebox en France et plus de 7 millions en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur