Nouvelle vulnérabilité critique dans Internet Explorer

Cloud

La faille permet l’exécution de code distant. Internet Explorer 7 bêta 2 est également touché.

Le site SecurityFocus.com, service d’informations dédiées à la sécurité informatique, a rapporté hier, mercredi 22 mars, une nouvelle faille qui frappe le navigateur Internet Explorer. Cette vulnérabilité concerne les versions 5.01, 5.5 et 6, et même IE 7 bêta 2 du navigateur de Microsoft sous l’ensemble des plates-formes Windows (depuis Windows 98) y compris XP SP2 et Server 2003 SP1.

“Je ne parviens pas à trouver des informations sur ce délicieux bug IE, qui semble être publiquement connu”, rapporte Stelian Ene, auteur du message révélant la faille. Le bug en question pourrait permettre à des individus mal intentionnés de compromettre un système vulnérable afin d’exécuter du code à distance et prendre le contrôle de la machine attaquée. D’où la vulnérabilité jugée critique.

Pas de correctif

“Ce problème résulte d’une erreur présente au niveau de la gestion de certains appels “createTextRange()” malformés, ce qui pourrait être exploité par des attaquants afin d’exécuter des commandes arbitraires en incitant un utilisateur à visiter une page Web spécialement conçue”, résume le service French Security Incident Response Team (FrSIRT).

Si la faille est critique, la méthode d’intrusion nécessite une manipulation de la victime potentielle afin de l’obliger à se rendre sur un page Web piégée. Ce qui relativise le niveau critique de la vulnérabilité. Pour le moment, il n’existe aucun correctif officiel. Méfiance, donc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur