Novell affirme son soutien au format OpenDocument

Cloud

L’éditeur dispose désormais d’une place au sein du bureau du comité technique chargé du développement de ce format ouvert.

L’éditeur Novell a rejoint le bureau du comité technique du format OpenDocument. Approuvé par l’organe de standardisation OASIS, OpenDocument a pour ambition de devenir un standard ouvert de documents (textes et autres) utilisable d’une application à une autre.

“Nous avons déjà beaucoup travaillé sur ce projet. Aujourd’hui, nous pensons pouvoir le faire avancer en tenant un rôle au sein du bureau du comité technique”, a confié à VNUnet.com Greg Mancusi-Ungaro, directeur du marketing chargé des applications open source de Novell.

Un format adopté par Open Office et Star Office

Novell ne détient aucun produit pouvant utiliser le format OpenDocument. L’éditeur propose cependant une version personnalisée de la suite bureautique Open Office avec sa distribution Linux SuSe pour postes de travail. Il est également le deuxième principal contributeur à l’application open source après Sun Microsystems.

“Novell s’est engagé à contribuer au développement de standards ouverts qui permettront à l’informatique d’aller de l’avant. L’OASIS nous apparaît, à ce titre, comme une organisation méritante”, a déclaré Greg Mancusi-Ungaro.

Le format OpenDocument a le vent en poupe : il est supporté à la fois par les suites bureautiques Star Office 8 et Open Office 2.0, dont les dernières versions sont apparues respectivement fin septembre et la semaine dernière (voir édition du 21 octobre 2005).

L’engagement de Corel remis en question

Bien que membre de l’OASIS, Corel, éditeur du traitement de texte WordPerfect, ne supporte le format ouvert dans aucun de ses produits. Interrogé sur la question, un porte-parole de la société a refusé d’indiquer si Corel envisageait d’ajouter ce support dans la prochaine version de l’application. L’engagement de Corel vis-à-vis de ce standard a été récemment remis en question, l’éditeur ayant été absent des réunions du groupe de travail pendant plusieurs semaines.

Le mois dernier, l’Etat du Massachussets a mis un coup de projecteur sur le format OpenDocument en annonçant qu’il pourrait imposer le support du standard dans toutes les applications (voir édition du 8 septembre). Ce qui mettrait les contrats gouvernementaux hors de portée de la suite Office de Microsoft dans cet Etat. (Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 28/10/05)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur