Novell intègre OpenDocument dans Linux Desktop

Cloud

La prochaine version de la plate-forme pour poste de travail d’entreprise de Novell offrira un support complet dOpenDocument.

Après avoir intégré OpenDocument à sa distribution Suse Linux en mars 2005, Novell annonce que la prochaine version de Linux Desktop, qui sera lancée courant 2006, sera compatible avec ce format ouvert.

Elle “intégrera OpenOffice 2.0 et, bien sûr, elle sera donc compatible avec le format OpenDocument”, explique Greg Mancusi, directeur marketing Linux et open source de Novell aux Etats-Unis.

Contacté par Vnunet.fr, Alexandre Zapolsky, directeur de la société française de services en logiciels libres Linagora, exprime sa satisfaction. “Cest une très bonne chose. Cela démontre que la stratégie de Novell est de plus en plus pertinente et fine. On pouvait craindre que Novell ne fasse que des coups d’annonces. (?) C’est vraiment bien que l’ensemble des acteurs de l’industrie se mettent d’accord sur un même format d’échange de fichiers. Cela va libérer nos clients de toutes les solutions monopolistiques des éditeurs.”, indique le manager de Linagora.

OpenDocument soutenu par quatre grands éditeurs

Contrairement à Microsoft Office, qui utilise un format de fichier XML bureautique propriétaire, la suite bureautique open source OpenOffice.org supporte les formats OpenDocument (ODF) en natif. Elle est le fruit d’une collaboration entre une multitude de contributeurs, parmi lesquels Sun Microsystems et Novell (voir article du 21 octobre 2005).

Basée sur le langage XML, OpenDocument est une initiative de standardisation d’un format de fichiers adapté aux applications bureautiques comme les traitements de texte ou les tableurs. Ce format utilise des balises en langage XML pour décrire les contenus des documents bureautiques, quil sagisse de texte, dimages ou encore de graphiques?

Premier avantage: les fichiers OpenDocument sont utilisables par toute autre application compatible avec ce format. Deuxième bénéfice: à l’instar des pages Web, les documents créés intègrent des métadonnées (comme l’auteur ou la date d’enregistrement ?) qui en facilitent l’indexation et la recherche ultérieure.

OpenDocument est soutenu, entre autres, par Novell, IBM, Red Hat et Sun Microsystems. Depuis mai 2005, il est en outre reconnu comme standard pour les applications bureautiques par le consortium OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards).

(Article modifié le 27 janvier 2006.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur