Novell prépare un “super NDS”

Cloud

L’éditeur, qui place les technologies d’annuaires réseaux au coeur de sa stratégie, devrait dévoiler dans le courant du mois la prochaine génération de services NDS, pour l’instant baptisée SCADS.

Novell, premier éditeur de logiciels réseaux, devrait bientôt présenter SCADS (Scalable Directory Services), la prochaine version de ses fameux services d’annuaires réseaux NDS (Novell Directory Services). Selon des sources proches de la société, SCADS, d’abord destiné aux grands comptes, aux fournisseurs d’accès et aux opérateurs télécoms, pourrait supporter jusqu’à 1 milliard d’objets avec leurs attributs alors que NDS 4.0 en supporte actuellement 50 millions. La société devrait annoncer le début de la phase de bêta test lors de sa conférence annuelle de Salt Lake City dans l’Utah du 21 au 26 mars prochains.

Il s’agit là d’un élément essentiel dans la stratégie de Novell qui compte bien devenir le fournisseur incontournable des annuaires réseaux.

Ces derniers mois, l’éditeur a progressivement démarqué son offre NDS de son système d’exploitation Netware, l’objectif étant d’en faire un produit autonome utilisé par le plus grand nombre. Novell gagne énormément d’argent dès qu’une entreprise choisit ses annuaires réseaux. Il édite des logiciels d’administration comme ManageWise ou ZENworks (Zero Effort Networks) qui s’appuient sur les services NDS pour gérer facilement de grands environnements et prépare 10 nouvelles applications pour la fin de l’année provisoirement baptisées les Ten Zens. Ces applications ont pour point commun de gérer les ressources réseaux (matériel, logiciel? etc) en répertoriant tous les objets de l’environnement réseau (dont les utilisateurs) dans un gigantesque annuaire. Elles doivent être déclinées sur chaque type d’appareils réseau pour que l’environnement puisse en bénéficier (Zen pour routeur, Zen pour commutateur… ).

Novell veut donc pousser au maximum les entreprises à adopter NDS. Il envisage même pour cela de publier le code source de sa technologie. “Nous regardons si le modèle de l’open source est applicable à nos produits et la technologie NDS semble une bonne candidate”, explique Stephen Davies, directeur de la stratégie chez Novell. Selon lui, la publication du source permettrait aux programmeurs de développer des applications NDS plus performantes. La société envisage de le faire suite au succès rencontré par Linux. Même si l’objectif est de faire adopter NDS par tout le monde, la publication du code facilitera aussi l’interopérabilité avec d’autres services d’annuaires.

Novell se dépêche de renforcer sa position sur le marché des services d’annuaires réseau avant l’arrivée en fin d’année de Windows 2000 qui doit inclure la technologie d’annuaires MAD (Microsoft Active Directory). Il revendique actuellement 50 millions de licences utilisateurs pour NDS.

Pour en savoir plus :

* http://www.novell.com/events/brainshare.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur