Novell propose Linux et des services associés aux PME

Cloud

Cette nouvelle offre couple la distribution Suse Linux Enterprise Server de Novell à des services de support et de formation.

“Nous devons convaincre les clients qui ont Unix dans leurs data centers de migrer vers Linux”, explique Christophe Therrey, directeur général de Novell France. Selon lui, “beaucoup de clients ont déjà pris la décision d’aller vers du Linux” et, compte tenu des interrogations qui subsistent, son groupe a un rôle important à jouer pour les accompagner dans cette démarche.

Le nouveau bundle proposé par Novell aux PME va dans ce sens. Ce bundle offre aux partenaires un pack Linux complet et simple pour faciliter l’adoption de Linux par les PME. Il comprend à la fois une distribution de Linux, un service de support 24 heures sur 24 et une assistance en ligne. Il inclut également une formation gratuite.

La simplification et l’ergonomie sont au coeur de la stratégie Linux de Novell

A l’occasion de Solutions Linux 2006, Novell a en outre annoncé le lancement au printemps prochain de la nouvelle version de sa distribution Novell Linux Desktop. Pour cette v10, l’éditeur souhaite mettre l’accent sur l’ergonomie. Il a pour cela effectué différents tests avec une centaine d’utilisateurs pendant plusieurs mois, les filmant en train d’effectuer certaines tâches. L’objectif consiste ici à analyser les usages pour “faire en sorte que l’adoption du poste client dans l’entreprise ne se heurte plus à la résistance au changement de l’utilisateur”, explique Hervé Lemaître, son responsable avant-vente.

Linux et la sécurité sont les deux principaux leviers de croissance explorés par le groupe

Le groupe cible au total cinq marchés, parmi lesquels deux sont liés à la sécurité (la gestion de l’identité et la gestion des ressources) et trois à Linux (le data center, le poste client et le workgroup).

Sur la partie Linux, Novell a enregistré un chiffre d’affaires de 148M$ en 2005 – en progression de 278% par rapport à l’année précédente – pour un CA annuel total de près de 1,2Md$.

Mais qu’on ne s’y trompe pas ! “Novell n’a pas de religion par rapport à l’open source. L’open source est une partie de sa stratégie, pas la seule. Et Novell ne s’interdit pas les solutions propriétaires”, conclut Christophe Therrey.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur