Novell rachète Ximian

Cloud

En perte de vitesse depuis des années, Novell a récemment réorienté sa stratégie autour de Linux, pour lequel il adapte ses logiciels. Pour accélérer cette mutation, il rachète aujourd’hui Ximian, à l’origine du projet Gnome d’interface graphique Linux pour les PC de bureau.

Il y a quelques mois, le spécialiste des réseaux Novell présentait une réorientation stratégique, laquelle faisait la part belle à Linux et plus généralement au mouvement Open source (voir édition du 16 avril 2003). L’engagement de Novell dans cette nouvelle direction se voit confirmé aujourd’hui par le rachat de l’éditeur Ximian. Selon les dirigeants de Novell, l’enjeu de cette opération est de “compléter (ses) efforts afin de commercialiser des outils d’administration des serveurs sous Linux”. De fait, Novell prépare d’ici la fin de l’année une version pour Linux de ses principaux outils en matière de partage de fichiers, de gestion d’impression, de messagerie et de travail collaboratif, d’annuaire et d’administration de réseaux. L’objectif est de reconquérir le terrain perdu face à Microsoft depuis dix ans, Windows NT n’ayant cessé de prendre des parts de marché à Netware, le système d’exploitation réseau de Novell. Pour cela, l’éditeur souhaite bien évidemment profiter de l’engouement dont bénéficie Linux. De son côté, Ximian est surtout connu pour être à l’origine de deux importants projets Open source : Gnome, interface graphique pour Linux et Mono, plate-forme de développement sous Linux pour ?Net (voir édition du 9 juillet 2001). Ximian propose également un logiciel d’administration, Red Carpet, ou encore une suite de travail collaboratif, Evolution (voir édition du 4 décembre 2001). Début juin, il a lancé une nouvelle version de sa suite bureautique Open source pour PC de bureau sous Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur