Novell rend floue la frontière intranet/extranet

Mobilité

L’éditeur lancera courant mars plusieurs nouvelles applications d’administration articulées autour de son annuaire NDS eDirectory. Leur rôle : rendre plus souple l’interaction entre intranet, extranet et Internet.

Depuis l’essor du commerce électronique entre entreprises et auprès du grand public, le rapprochement entre intranet, extranet et Internet prend une place croissante dans les tâches d’administration. C’est du moins le point de vue de Novell, qui espère rendre transparente l’utilisation de son annuaire NDS eDirectory, quelque soit la provenance des utilisateurs. Tout en incluant plusieurs applications de sécurité et d’e-business ouvertes sur le réseau mondial.

En réalité, l’entreprise pourra intégrer NDS à tous les niveaux de son réseau. Ainsi, iChain, commercialisée dans deux mois, se greffe à NDS pour sécuriser l’accès à des services de commerce électronique. Donnant accès à des fonctions de paiement, elle gère l’authentification des utilisateurs au sein d’une relation client-fournisseur par exemple. De même, l’application “ZenWorks pour serveur”, dédiée à l’administration de serveurs intranet, extranet ou internet, tire également partie de NDS.. Le logiciel permet d’“automatiser la distribution et l’installation de logiciels serveurs” quelque soit la localisation des équipements sur le réseau mondial. L’éditeur cite en exemple une banque qui l’utilise pour configurer ses serveurs en une seule passe, afin de mettre à jour des pilotes ou des applications (qu’elles soient internes ou accessibles depuis l’extérieur). Selon Novell, si un serveur tombe en panne, ZenWorks peut automatiquement l’isoler du réseau, pour éventuellement rediriger les utilisateurs vers un autre serveur. L’application sera disponible en mars, avec un prix de 75 dollars par licence utilisateur.

Un troisième module dénommé “ZenWorks pour réseaux” intervient pour le contrôle de la qualité de service, en surveillant la bande passante mobilisée par un routeur, une application ou un utilisateur. L’intérêt est de repérer d’éventuels goulets d’étranglement ou de révéler une surestimation des besoins réels en débit. Disponible dès à présent, son coût est de 70 dollars (environ 450 francs) par poste.

Pour clore son train d’annonces, Novell signale aussi le lancement d’ici deux semaines du logiciel client eGuide, qui travaille là encore avec NDS. Cette application permet de retrouver des informations sur un utilisateur (localisation, adresse électronique) à partir des données de l’annuaire NDS ou compatible LDAP.

Pour en savoir plus : Novell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur