Novell va licencier 10 % de son effectif

Cloud

Confronté à des difficultés financières, l’éditeur a annoncé un plan de restructuration destiné à économiser 110 millions de dollars par an.

L’heure est aux économies pour Novell : l’éditeur a annoncé, le 2 novembre, un plan de restructuration qui visera à réduire ses dépenses d’environ 110 millions de dollars par an. Entre 30 et 35 millions de dollars d’économies sont d’ores et déjà attendus pour le quatrième trimestre fiscal qui s’est clos le 31 octobre 2005. Novell concentre désormais ses activités sur les marchés suivants : Linux, l’open source, la gestion des identités et la gestion des ressources.

“Un choix difficile mais nécessaire”

L’éditeur prévoit de boucler sa restructuration financière pour le premier trimestre fiscal 2006 au 31 janvier 2006. Ce plan entraînera la suppression de plus de 10 % des 5 800 employés de Novell dans le monde. “Même s’il est difficile de supprimer des postes au sein de nos équipes, ce choix est nécessaire pour garantir que nos coûts sont alignés avec notre stratégie commerciale”, affirme Jack Messman, le PDG de Novell, dans un communiqué de presse. “C’est une action décisive de réduction des coûts qui trouve son équilibre entre le besoin d’être fiscalement prudent et celui de chercher continuellement des opportunités de croissance et de générer un profit à long terme sur un marché très compétitif.”

Il est vrai que les derniers résultats rendus publics de Novell n’étaient guère reluisants. Au troisième trimestre fiscal, le groupe avait vu son chiffre d’affaires baisser de 4,7 % à 290,2 millions de dollars, pour un bénéfice net en chute de 91 % à 2,1 millions de dollars.

De plus amples détails devraient éclairer la situation lors de la présentation prochaine des résultats du dernier trimestre fiscal 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur