Novell veut imposer ses services NDS

Cloud

Bien décidé à prendre Microsoft de vitesse, Novell lance une version pour NT de ses services d’annuaires NDS et s’apprête à en ouvrir le code source.

Premier éditeur de logiciels réseau dans le monde, Novell entend bien tenir tête à Microsoft. Il vient pour cela de sortir avec deux mois d’avance NDS pour NT 2.0. Il s’agit de la seconde version de ses services d’annuaire réseau NDS (Novell Directory Services) destinée à tourner sous NT. Contrairement à la première mouture, NDS pour NT 2.0 peut s’installer sur le système d’exploitation Windows NT sans la présence des logiciels systèmes de Novell. Il s’agit là d’une nouveauté de taille car jusqu’à présent dans un réseau géré avec Windows NT un administrateur devait insérer un serveur équipé du système d’exploitation Netware afin d’accéder aux services NDS depuis NT.

Un annuaire de services réseau consiste en une grosse base de données qui permet à un administrateur réseau de définir les droits des utilisateurs, des systèmes, des périphériques et des programmes qui composent un réseau. Son importance est capitale puisqu’il permet de dire qui a le droit de faire quoi sur le réseau.

Conscient de l’enjeu, Microsoft travaille sur sa propre technologie de services d’annuaires réseaux baptisée Active Directory qu’il compte intégrer dans la prochaine version de NT rebaptisée Windows 2000. Comme cette dernière ne sortira pas avant l’année prochaine, Novell espère en profiter en lançant sa solution concurrente dès aujourd’hui. Pour mettre toutes les chances de son côté, il a aussi annoncé qu’il allait livrer une partie des sources de la technologie NDS et prépare une version commentée du code qu’il espère fournir dès l’année prochaine. Cela devrait favoriser le développement d’applications faisant appel à NDS.

Enfin, l’éditeur a également mis en place une offre de lancement pour favoriser la diffusion de sa technologie. Il offrira gratuitement une version limitée dans le temps de NDS pour NT 2.0 à ceux qui possèdent Netware 4 ou 5. Sinon le logiciel est vendu 695 dollars (4200 francs) par serveur à équiper auxquels il faut ajouter 26 dollars (150 francs) par utilisateur administré. On peut télécharger une version d’essai sur le site de l’éditeur.

Pour en savoir plus : http://www.novell.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur