NT 5 devient Windows 2000

Cloud

Microsoft a officiellement rebaptisé Windows NT 5 qui devient Windows 2000 et se décline en quatre versions.

Brad Chase, vice président du marketing pour les systèmes Windows a annoncé officiellement, ce que l’on commençait à savoir officieusement : Windows NT 5 s’appellera désormais Windows 2000. “Aujourd’hui les clients doivent choisir entre différentes technologies de noyau : Windows ou NT. La nouvelle offre simplifie tout : c’est toujours du Windows.” assure Chase. Pourtant, la nouvelle offre ne sera pas aussi simple puisqu’il y aura quatre versions de Windows 2000.

Le successeur direct de Windows NT 4 pour station de travail sera baptisé Windows 2000 Professionnel. Côté serveur, il y aura trois produits différents. Windows 2000 Server sera le successeur de NT 4 Server et pourra supporter jusqu’à deux processeurs. Windows 2000 Advanced Server remplacera l’édition entreprise de NT 4 Server. Elle pourra exploiter jusqu’à 4 processeurs et intègrera une solution de clustering. Elle sera également équipée de la technologie d’équilibre des charges que Microsoft a racheté à Valence Research en août dernier. Enfin, un peu plus tard, Microsoft lancera un nouveau système baptisé Windows 2000 Datacenter Server qui supportera jusqu’à 16 processeurs.

Question prix, Microsoft a juste indiqué que Windows 2000 Advanced Server serait un peu moins cher que la version actuelle de l’édition entreprise de Windows NT. L’arrivée des versions professionnelles et serveur de Windows 2000 ?jusqu’ici baptisées NT 5- est prévue pour “l’année prochaine” sans plus de précision.

D’un point de vue stratégique, le changement de nom anticipe la fusion prochaine des deux principaux systèmes d’exploitation de Microsoft, les Windows 9x et NT. Le successeur de Windows 98 qui est attendu pour 2002 et qui s’appuiera sur NT s’appellera probablement “Windows 200x avec technologie NT”.

“Il y avait un problème de multiplicité des marques” commente Rob Enderle, un analyste du Giga Information Group qui a été consulté par Microsoft pour le changement de nom. Selon lui, “les gens avaient tendance à enlever le mot ‘Windows’ du nom du produit et à parler de ‘NT’ ou de ‘CE’. En plus certains logiciels avaient des numéros de versions plutôt que des numéros d’année comme NT 4. Il fallait donc un nom pour unifier et consolider la gamme de produits. C’est ce que fait parfaitement ‘Windows 2000’. Il oblige les gens à s’intéresser au mot ‘Windows’ et on ne dira pas ‘2000’ “.

Michael Gartenber, un analyste du Gartner Group, est plus cynique. Pour lui, “quel que soit son nom, Windows NT restera Windows NT”. Il explique en effet que Microsoft devra d’abord résoudre d’énormes problèmes techniques avant que NT ne soit accepté comme un système d’exploitation universel : “Il lui faudra supporter les vieux matériels et les applications 16-bits et le changement de nom n’y suffira pas !”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur