NUMA en images : inauguration massive du nouvel incubateur de Paris

Régulations
numa-inauguration-incubateur-silicon-sentier

Numa ou le projet de “Grand lieu de l’Innovation et du Numérique” de Paris devient une réalité pour l’écosystème IT, qui n’a pas hésité à envahir le site et le quartier pour “le grand soir” (galerie photos).

8000 inscriptions, 6000 personnes vraiment présentes ?

Le 14 novembre au soir, Silicon Sentier a inauguré NUMA, baptisé initialement le Grand lieu de l’Innovation et du Numérique de Paris.

Adresse officielle : 39 rue du Caire (Paris II).

En milieu de journée, Bertrand Delanoë et Jean-Paul Huchon, respectivement maire de Paris et président du Conseil régional Ile-de-France, avaient visité les locaux.

C’est un nouvel espace d’innovation et d’incubation de 1500 mètres carré qui a fait l’objet de travaux de modernisation, en complément de La Cantine (coworking, structure d’animation et d’ateliers IT) et du Camping (programme d’accélération de start-up).

Autant de structures supervisées par l’assocation qui fédére les acteurs du numérique parisien.

De quoi faire patienter à l’ouverture du méga-incubateur de la Halle Freyssinet sous la houlette de Xavier Niel prévu à l’horizon 2016-2017.

Jeudi soir, NUMA a fait l’objet d’un lancement en grand pompe en mode open avec des cercles larges de l’écosystème IT : start-up, étudiants, développeurs, Net-entrepreneurs, des personnalités…

La table ronde inaugurale rassemblant les principaux sponsors s’est déroulée au niveau quatre (“Communication & Meet”).

Officiellement, on peut y accueillir 200 personnes. Mais, pour le “grand soir”, la salle était bondée. Lorsque le cocktail a été lancé, il était bien difficile de circuler entre les différents étages. Et beaucoup de gens attendaient encore dehors à 20h00…

Mais le quartier avait été bouclé pour transformer l’inauguration en fête numérique locale.

Symbole d’un lieu qui illustre “la diversité, les rencontres et l’ouverture au service de la performance des entreprises”. La révolution numérique pour dépoussiérer une ancienne usine textile.

Pourquoi le nom “Numa” ? Il fait référence au numérique, “qui est au cœur de la révolution économique et culturelle que nous vivons, et à l’humain qui est le vecteur fondamental de cette transformation”.

Plusieurs sponsors soutiennent cette initiative : Orange, Google, BNP Paribas, la Région Ile-de-France et la Mairie de Paris.

Outre le rez-de-chaussée (“Connect”, bar, coworking, rencontres, animations…), les niveaux sont dédiés à des environnements spécifiques : “Cowork” (niveau 1, en complément de La Cantine), “Experiment” (niveau 2) avec deux programmes (Schoolab pour apprendre à passer de la théorie à la pratique en matière de projet) et Datashaker qui se concentre sur la problématique de traitement des données tandis que “Accelerate” (niveau 3) accueille les start-up du programme d’accélération Le Camping.

Le niveau 4, c’est donc pour les grands rassemblements avec une terrasse sympa avec vue sur les toits de Paris. Le Niveau 5 est réservé au staff. Tandis que le niveau 6 (“Create”) est dédié “aux temps de disruption et de connectivité”.

Nul doute que Numa Paris sera l’un des sites phares dans l’essor des quartiers numériques poussés par la ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin.

Numa - incubateur - Paris - Silicon Sentier

Image 1 of 29

NUMA : façade extérieure
Une ancienne usine textile devenu incubateur numérique

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur