Le NUMA vise le vivier des start-up en Inde : cap à Bangalore

EntrepriseStart-up
numa-bangalore-start-up-inde
2 0

Le Tech Hub parisien NUMA poursuit son expansion qui passe par l’Inde. Il ouvre un espace de co-working à Bangalore avec COBALT BLR.

Le déploiement de NUMA à l’international passe par l’Inde. Le concept du Tech Hub parisien s’exporte et ouvre un espace de co-working NUMA Bengaluru (basé à Bangalore).

Une métropole située dans le sud du pays que l’on présente souvent comme la Silicon Valley indienne.

Au niveau local, il s’appuie sur l’expertise de COBALT BLR qui avait ouvert en mars 2014 un espace numérique de partage d’expériences et de connaissance visant à accueillir des start-up.

L’écosystème IT est dense dans le pays avec des grandes SSII comme Infosys, Tata ou Wipro.

D’ailleurs, de grands groupes IT du monde occidental viennent puiser dans le vivier local : Atos Origin, Accenture, Cap Gemini, HP/EDS, IBM, Steria- Sopra…

L’Inde compte des exemples de start-up à succès, rappelle NUMA. Dans le domaine du e-commerce, on trouve par exemple Mgaadi (transport de passagers), FlipKart (distribution), Wooplr (mode), Delyver (repas à domicile), Apnastock (marketplace BTP) et Zoomcar (location de voitures).

L’Inde est en soi un énorme marché avec une population qui va passer de 340 millions d’habitants à 600 millions d’ici 2030.

NUMA a prévu 15 relais à l’international sur les trois prochaines années. NUMA Moscou avait ouvert ses portes en mars dernier.

En juin, la pépinière accélératrice de start-up a levé plus d’un million d’euros via sa campagne de financement participatif lancée sur la plateforme de crowdfunding SmartAngels (« closing en cours »).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur