Numéricâble : à nouveau réseau, nouveaux équipements

Cloud

Numéricâble équipe ses abonnés d’un modem Netgear et d’une Cablebox HD taillés pour le 100 Mbit/s et la haute définition.

Même si Numéricâble investit le terrain de l’ADSL, le cablo-opérateur est plus que jamais convaincu de la supériorité technologique du câble coaxial sur la paire de cuivre téléphonique en matière de très haut débit. Pour convaincre à son tour ses clients, l’opérateur a présenté à la presse ses nouveaux modem-câble et décodeur Cablebox.

Numéricâble présente donc, “en première mondiale“, le boîtier 100 Mbit/s au design reconnaissable propre aux routeurs Netgear, ce qui contraste allègrement avec les appareils jusqu’à présent délivrés par le câblo. Architecturé autour de la norme Euro-Docsis 3.0 (qui caractérise l’orientation vers la fibre optique engagée par le groupe en 2006), le routeur coaxial dispose de 4 ports Ethernet, gère deux lignes téléphoniques via les 2 prises RJ11, délivre le Wi-Fi 802.11g (le 802.11n le sera dans la prochaine génération) multi SSID (pour l’exploitation de plusieurs réseaux sans fils privés) sans oublier un port USB à même d’accueil disque dur ou imprimante à exploiter en réseau. S’il est dimensionné pour le 100 Mbit/s en réception, le Netgear se limite à la bande passante du réseau de 5 Mbit/s en émission, ce qui reste toujours plus confortable que le seul mégabit disponible sur la technologie ADSL pour envoyer ses photos et vidéo.

Plus vite que la moyenne

Conçu en partenariat avec Netgear, le nouveau modem/routeur “a vocation à être généralisé à l’ensemble du réseau“, selon Numéricâble. Du moins, les zones pouvant offrir les 100 Mbit/s annoncés par l’opérateur. Lequel maintient l’installation de 4 millions de prises résidentielles très haut débit pour la fin 2008 (8 millions en 2010) contre environ 2,2 millions actuellement (sur un total de 9,2 millions de prises coaxiales). Fin 2008, Numéricâble prévoit le déploiement du Docsis 3.0 en standard sur son réseau en remplacement de l’actuelle version 2.0.

Rappelons que l’infrastructure principale du réseau de l’opérateur sera construite à terme sur technologie fibre optique couplée au câble coaxial au niveau de la distribution dans les immeubles. Un “coax” qui supporte largement les 100 Mbit/s selon les démonstrations présentées aujourd’hui (avec le téléchargement d’un fichier de 700 Mo en 1’07 minute).

Quand au nombre d’abonnés, Numéricâble se refuse à toute précision avant l’annonce des prochains résultats en juillet prochain. Selon la direction, la relance commerciale [opérée après les différentes fusions-acquisitions et gestion des dossiers techniques de ces dernières années, ndlr] porte ses fruits. “On va beaucoup plus vite que la moyenne.” Nous n’en saurons pas plus. En juillet 2007, Numéricâble revendiquait 4,8 millions d’abonnés au service de télévision, 700 000 utilisateurs d’une offre Internet et 450 000 bénéficiaires du téléphone.

Un boîtier taillé pour la HD

Acteur historique de la télévision par câble, Numéricâble fait également évoluer son offre décodeur vidéo. Estampillée HD, la nouvelle Cablebox intègre deux tuners TV numérique HD (MPEG-2 et MPEG-4), un disque dur 160 Go (jusqu’à 60 heures d’enregistrement au format standard, 20 heures en haute définition), une interface HDMI 1080i/720p à définir directement à partir du boîtier (et non du téléviseur qui ne sait pas toujours bien le gérer) sans oublier le port Ethernet pour brancher une éventuelle console de jeux vidéo.

Un boîtier taillé pour le déploiement massif de la HD dans les mois à venir et qui bénéficie également d’une interface coaxiable pour disposer d’une ou plusieurs connexions supplémentaires au réseau de télévision. Selon Numéricâble, il est possible d’exploiter jusqu’à 4 décodeurs HD par foyer qui bénéficieront de 30 Mbit/s chacun sans interférence sur la bande passante initiale de 100 Mbit/s grâce à l’utilisation de canaux supplémentaires (d’autres fréquences du réseau). Une architecture évolutive propre à la norme Docsis 3.

Le Cablebox HD sera commercialisé 10 euros par mois (hors période promotionnelle). Le modem Netgear 100 Mbit/s est intégré à l’offre triple play qui s’aligne désormais sur les offres ADSL à moins de 30 euros mensuel. Numéricâble devrait par ailleurs investir le marché de la téléphonie mobile comme MVNO sur le réseau de Bouygues Télécom en avril ou mai prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur