Numericable – SFR : le baroud d’honneur ?

Régulations
numericable-altice-reprise-sfr-vivendi

Le duo Altice-Numericable rappelle à Vivendi que son offre de reprise de SFR est valable jusqu’au 14 mars. Mais l’affaire semble plier au profit du groupe Bouygues.

Numericable veut fixer les règles du jeu pour le dossier sur la reprise de SFR et tient à rappeler la pertinence du projet. Mais cela ressemble à un échappatoire. Dans un communiqué, la holding Altice, propriétaire du câblo-opérateur, “confirme son offre” et précise qu’elle est “valide jusqu’au vendredi 14 mars”.

Une manière de passer à autre chose rapidement ? D’ici cette échéance, le conseil de surveillance de Vivendi devrait donner son avis sur l’avenir de sa filiale SFR : ancrage chez Bouygues ou Numericable ? C’est probablement le groupe de Martin Bouygues qui va remporter la mise dans un consensus général. Le tout enveloppé dans une approche globale qui séduit Free et les pouvoirs publics.

Néanmoins, Numericable Group assure que son “offre constitue le projet industriel le plus solide et le plus crédible pour le secteur des télécoms en France”. Tout en rappelant les garanties avancées : sécurité de l’emploi, investissement dans les réseaux et coopération avec les sous-traitants de toute la filière.

“Il permettra un accroissement et une accélération des investissements dans le réseau fibre visant à soutenir le plan France Très Haut Débit du Gouvernement. Ce projet est incontestablement le plus avantageux pour les salariés, les clients et pour l’ambition française sur le marché des télécoms”, considère le câblo-opérateur.

Quiz : Connaissez-vous Numericable ?

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Lars Hallstrom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur