Numericable – SFR : financement assuré, management chamboulé

EntrepriseLevées de fondsManagementNominationsRégulations
numericable-sfr-augmentation-capital-succes

L’augmentation de capital de Numericable pour acquérir SFR est un “succès” : 4,7 milliards d’euros. Dans la nouvelle organisation, le top management de SFR est décapité.

Le plan de Numericable pour financer le rachat de SFR se déroule bien.  En évoquant son augmentation de capital d’un montant de 4,7 milliards d’euros initiée fin octobre, le câblo-opérateur parle de “large succès” dans un communiqué.

Techniquement, “le montant final brut de l’opération s’élève à  4 732 814 067,30 euros et se traduit par la création de 265 590 015 actions nouvelles.”

Cette augmentation de capital va permettre au groupe Numéricable de financer une partie du prix d’acquisition de SFR. Le montant du rachat de l’opérateur au Carré rouge de Vivendi s’élevant à 13,5 milliards d’euros “avant ajustements contractuels et une partie des frais liés à l’opération”.

Entre avril et mai, Numericable avait déjà levé 8,8 milliards d’euros de dette à long terme pour financer cette opération, avec la bénédiction de sa maison-mère Altice (qui détient 74,5% du câblo-opérateur).

La prochaine étape sera déterminante : le closing. L’assemblée générale extraordinaire de Numericable Group, qui se tiendra le 27 novembre prochain, devrait approuver le rapprochement effectif avec SFR. Un mois plus tôt, l’Autorité de la concurrence avait autorisé, sous conditions, cette grande opération de consolidation sur le marché des télécoms en France.

“Nos équipes vont désormais se consacrer pleinement à l’intégration des deux groupes et à la mise en oeuvre des synergies, afin de construire le leader français du très haut débit et de la convergence fixe-mobile”, déclare Eric Denoyer, P-DG de Numericable Group, cité dans le communiqué le plus récent.

Le top management de SFR décapité

Au niveau du top management, le journal Les Echos a dévoilé une direction largement remaniée pour la supervision du nouvel ensemble SFR – Numericable…au profit des dirigeants du groupe acquéreur.

Cinq directeurs sur six membres du comité exécutif de SFR sont débarqués : Pierre-Alain Allemand (réseaux, systèmes d’information et opérateurs), Frank Cadoret (grand public et professionnels), Sandrine Dufour (finance et stratégie), Olivier Henrard (secrétaire général) et Jean-Marc Lazzari (SFR Business Team).

Seul rescapé, précise Silicon.fr : François Rubichon va prolonger ses fonctions de directeur des ressources humaines, des affaires générales et de l’organisation afin de gérer l’intégration des équipes dans le nouvel ensemble.

Eric Denoyer, P-DG de Numericable, étend donc son emprise sur SFR au dépens de Jean-Yves Charlier (même s’il conserve un statut transitoire de conseiller pour favoriser l’intégration).

Le bras droit de Patrick Drahi (dirigeant d’Altice qui a organisé les grandes manœuvres pour effecteur ce rapprochement) sera épaulé par un top management composé de Eric Klipfel (B2C), Thierry Lemaitre (finances), Angélique Benetti (contenus), Philippe Le May (technique), Olivier Urcel (systèmes d’information), Eric Pradeau (division opérateur) et Jérôme Yomtov (directeur général délégué).

Dans le grand chambardement, Pascal Rialland, qui vient de Virgin Mobile (un opérateur mobile virtuel racheté par Numericable), devrait prendre en charge le réseau de distribution et le commerce grand public du nouvel ensemble Numericable-SFR.

—–
Utilitaire ITespresso.fr : Vous cherchez la 4G autour de vous ? On vous aide
—-

Crédit photo : Numericable


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur