Numérique : Axelle Lemaire aurait échappé au mini-remaniement ministériel

Gestion des talentsManagement
emmanuel-macron-economie-alliance-industrie-futur
3 3

Sur fond de tensions entre Emmanuel Macron et Axelle Lemaire, l’Elysée et Matignon ont dû trancher sur la question de la secrétaire d’Etat au numérique.

Axelle Lemaire n’était pas concernée par le mini-remaniement ministériel survenu la semaine dernière. Mais la question s’est posée, selon Le Point.

La secrétaire d’Etat au Numérique n’aurait plus le soutien de son ministre de tutelle Emmanuel Macron, qui a souhaité son départ à cette occasion.

Le ministre de l’Economie numérique aurait même confié cette confidence à des ministres relayée par Le Point: « Elle est dingue… ».

Plus globalement, il y aurait aussi des bisbilles entre Emmanuel Macron et Axelle Lemaire sur la manière de présenter les projets liés au numérique et de les exposer devant les médias.

Mais l’Elysée et Matignon ont refusé le départ d’Axelle Lemaire, considérant qu’il ne fallait pas donner une tonalité politique à ce mini-remaniement « technique ».

Il est vrai qu’après le débat animé sur le projet de loi sur le renseignement et la préparation de la loi sur le Numérique attendue à l’automne, Axelle Lemaire se trouve dans une position délicate.

Entre ses convictions personnelles et la solidarité gouvernementale, ce n’est pas toujours évident.

La principale intéressée semble exprimer un certain malaise vis-à-vis de la tournure des débats associés à la loi sur le renseignement, estime Le Figaro.

Certaines dispositions sont jugées liberticides par de nombreuses organisations professionnelles du numérique et des associations de défense des libertés numériques.

Axelle Lemaire aurait cherché à ré-orienter certaines mesures mais, en qualité de secrétaire d’Etat du numérique, il est difficile d’influencer sur des décisions prises par des ministères comme celui de l’Intérieur sur des questions de sécurité.

« J’ai fait la bonne élève mais je me suis posé la question de ma démission tous les jours », aurait-elle ainsi confié, selon Mediapart, à ses anciens collègues députés.

Rendez-vous à New York ?

Sur Twitter, rien ne filtre sur les comptes des membres du gouvernement concernés.

Emmanuel Macron était ce matin devant les adhérents de l’Electronic Business Group. Tandis qu’Axelle Lemaire se déplace à San Francisco entre le 22 et 23 juin.

Mais les deux membres du gouvernement devraient se retrouver à l’occasion de la French Touch Conference entre le 24 et 25 juin. Ils sont attendus tous les deux à cette session new-yorkaise en l’honneur de la French Tech.

« Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, tiendront tous les deux des points presse et reviendront sur les avancées de l’entreprenariat français et l’évolution depuis le lancement du mouvement French Tech », peut-on lire dans la présentation du dispositif French Touch Conference.

En attendant, Emmanuel Macron ouvrira le “Global Summit for Tech and Science Entrepreneurship”  organisé demain matin (24 juin) par Hello Tomorrow au siège parisien de Bpifrance.

Contacté par la rédaction, le ministère de l’Economie n’a pas réagi sur le sujet.

(Crédit photo : Emmanuel Macron et Axelle Lemaire, Nouvelle France Industrielle, mars 2015)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur