Numérique : l’incubateur NUMA obtient le soutien de la MAIF

EntrepriseLevées de fondsStart-up
numa-levee-fonds-MAIF
3 13

Le méga-espace numérique parisien NUMA lève trois millions d’euros auprès du fonds corporate de la MAIF dédié à l’économie collaborative.

Bientôt un nouveau concept : le NU-MAIF ?

NUMA poursuit sa quête de financement pour assouvir ses ambitions à l’international.

Le méga-espace numérique parisien vient de boucler une nouvelle levée de fonds de trois millions d’euros auprès de MAIF Avenir (fonds d’investissement de la mutuelle MAIF).

D’autres sociétés ont également apporté leur soutien comme le cabinet de conseil Roland Berger, Leroy Merlin et Adéo (maison-mère de l’enseigne de bricolage derrière laquelle on retrouve l’Association familiale Mulliez).

Ce tour de table prolonge la campagne de financement participatif YesWeCrowd de NUMA, qui avait permis de lever 1 million d’euros au printemps dernier auprès de 330 investisseurs individuels.

NUMA change de dimension et compte monter « un réseau international de l’innovation ». Le cap est fixé sur les cinq prochaines années : exporter le modèle de l’espace numérique parisien comme c’est le cas en Inde et en Russie (15 hubs, répartis en Amérique du Sud, Afrique, Moyen-Orient, Europe de l’Est et Asie d’ici 2019), accompagner et faire croître rapidement 700 start-up en France et à l’étranger (bilan d’étape : 82 start-up accélérées avec 60 millions d’euros de fonds levés et 50 millions d’euros de sorties) et « participer » à la transformation numérique de 250 grandes entreprises (EDF, la Société du Grand Paris, l’AFP, Vinci Energie, Nexity).

« L’entrée de MAIF au capital de NUMA constitue un passage à l’échelle ambitieux et particulièrement cohérent », affirme Marie Vorgan Le Barzic, Directrice du NUMA, cité dans le communiqué.

A travers ce nouvel investissement dédié à l’open innovation, la MAIF confirme ses ambitions de participer au marché de l’économie collaborative émergente.

Elle a signé 7 partenariats dans ce sens, dont 6 avec un volet investissement (Koolicar, Guest to Guest, Cbien, Mesdepanneurs.fr, Payname, Mutum et Ouishare).

Créé en juin dernier, MAIF Avenir devient de facto le pôle d’investissement dédié à l’innovation du groupe « assureur militant ». Il est doté d’une enveloppe de 125 millions d’euros sur trois ans.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur