Numéro unique multi-terminaux : Google s’empare de GrandCentral

Mobilité

La rumeur courait depuis plusieurs semaines. Google rachète GrandCentral, un
spécialiste de la gestion des appels téléphoniques.

Après avoir intégré la voix sur IP à son client de messagerie instantanée (Google Talk), Google fait un pas supplémentaire dans le monde des télécoms. Le moteur vient d’acquérir, pour un montant non communiqué, GrandCentral, une jeune pousse californienne spécialisée dans la gestion des appels téléphoniques.

Que fait GrandCentral exactement ? Depuis octobre 2006, la société propose – gratuitement et uniquement aux Etats-Unis, pour l’instant – un service permettant de créer et de gérer en ligne un numéro d’appel unique. L’utilisateur peut ainsi choisir de rerouter tous les appels qu’il reçoit sur son numéro GrandCentral vers les différents téléphones qu’il détient (qu’il s’agisse de téléphones fixes, mobiles ou professionnels). Il lui est aussi possible de rediriger automatiquement les appels provenant de certains appelants vers des terminaux donnés.

GrandCentral offre également un répondeur en ligne où sont centralisés les messages vocaux reçus sur chaque terminal, ainsi qu’un carnet d’adresse permettant de composer un numéro en ligne en précisant la ligne téléphonique qui doit être utilisée.

Intégration à Google Talk ?

Via cette acquisition, le groupe de Mountain View ambitionne de compléter sa palette de “services améliorant les échanges collaboratifs d’information entre utilisateurs”. Il pourrait notamment intégrer GrandCentral à son service Google Talk de messagerie instantanée et de voix sur IP. Et chercher ainsi à damer le pion de Skype – détenu par eBay – sur le terrain de la messagerie unifiée.

GrandCentral est né fin 2005 à l’initiative de Craig Walker et Vincent Paquet, deux dirigeants américains et français qui se sont rencontrés chez Dialpad Communications, un spécialiste de la voix sur IP entré dans le giron de Yahoo en 2005. En janvier 2006, GrandCentral a levé quatre millions de dollars auprès de Minor Ventures (un fonds détenu par Halsey Minor, le fondateur de CNET).

En attendant l’intégration de GrandCentral à la plate-forme de Google, les inscriptions au service sont limitées et uniquement distribuées “sur invitation “.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur