Nutanix acquiert deux start-up pour approfondir sa vision « Enterprise Cloud »

Big dataCloudData-stockageEntrepriseFusions-acquisitions
nutanix-acquisitions-calm-io-pernixdata
2 6

Nutanix, fournisseur américain « d’infrastructures hyper-convergées », rachète PernixData et Calm.io pour avancer dans la virtualisation sauce VMware et séduire les « devops ».

Nutanix , fournisseur américain de « solutions hyper-convergentes » installé dans la Silicon Valley, vient de procéder coup sur coup à deux acquisitions : Calm.io et PernixData. Les montants des transactions n’ont pas été divulgués.

La société, fondée en 2009 par un trio d’ingénieurs de Google (Dheeraj Pandey, Ajeet Singh et Mohit Aron), propose des plateformes fédérant le calcul, le stockage et la virtualisation dans une infrastructure qualifiée d’hyperconvergée au sein du data center.

L’acquisition de PernixData était un secret de polichinelle. Des rumeurs insistantes courraient dans ce sens depuis juillet. L’éditeur, également basé à San Jose, a pour vocation de faciliter l’exploitation des données à grande échelle dans une perspective d’analyse approfondies. Leurs expertises combinées permettront de développer « une couche data sophistiquée en vue de remplacer les silos traditionnels de stockage », selon le communiqué.

Sur son blog, Julien Mousqueton, Datacenter practice leader chez Computacenter, évoque un pionnier des technologies de cache distribuées pour vSphere (VMware). « Son principal produit est PernixData FVP , un outil qui fonctionne comme une extension noyau de VMware vSphere et qui permettait de cacher les opérations de lecture et d’écriture SAN (iSCSI, FC et FCoE) et NAS (NFS) effectuée par l’hyperviseur de VMware sur un espace de stockage Flash local (carte PCIe Flash ou SSD) ou en RAM », évoque l’expert.

De son côté, basé à Bangalore en Inde (avec des bureaux à Pleasanton en Californie), Calm.io une plateforme d’automatisation pour les profils « devops » et adaptée à des environnements comme les conteneurs, le cloud et les microservices.

« Les équipes peuvent facilement déployer, gérer et exploiter des applications distribuées contenant des conteneurs, des machines virtuelles et des binaires à partir d’une seule console », explique Julien Mousqueton.

Calm.io offre un support natif pour les plates-formes cloud (AWS, Microsoft Azure, OpenStack, Xen, VMware, Nutanix), ainsi que le soutien complet pour l’écosystème Docker.

« Nous sommes honorés d’accueillir Calm.io et PernixData », commente Dheeraj Pandey, co-fondateur et CEO de Nutanix, cité dans le communiqué. « Nous allons construire la prochaine génération de solutions innovantes et vraiment aider les clients à concrétiser leur vision de cloud d’entreprise. »

La semaine dernière, Nutanix, annonçait le support de sa technologie logicielle hyperconvergée par les serveurs UCS de Cisco (après Dell et Lenovo). Mais malgré cela, sur fonds de rivalité commerciale, le lancement d’HyperFlex n’a, semble-t-il, pas été apprécié du côté de l’équipementier réseaux. De ce fait, Nutanix a été bouté hors du programme partenaire Cisco dédié à  UCS.

Nutanix n’a probablement pas dit son dernier mot et peut se targuer d’être soutenue par des pointures du capital-investissement comme Lightspeed Venture Partners, Khosla Ventures, Goldman Sachs ou encore Blumberg Capital.

Nutanix revendique par ailleurs 2100 clients au 31 octobre 2015, dont Activision Blizzard, Best Buy, Nintendo, Total et Yahoo Japan.

(Crédit photo : Nutanix)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur