Black Friday : Nvidia a cassé les prix de la Shield Android TV

Mobilité
3 1

Nvidia a fait rimer Black Friday avec Nvidia Shield Android TV, sa set-top-box orientée gaming évoluant sous la plateforme de Google.

Nvidia a fait le choix de la plateforme Android TV pour son boîtier multimédia Shied Android TV.

La société largement connue pour ses cartes graphiques GeForce, ses SoC mobiles Tegra et ses GPU mobiles très performants, cherche de nouveaux leviers de croissance avec des produits finis tels que des tablettes Android ou encore sa set-top-box.

Son leitmotiv : proposer la meilleure expérience vidéoludique qui soit sur la plate-forme qu’elle investit grâce à sa puce Tegra X1 (avec GPU à 256 coeurs) en l’occurence. Le SoC est épaulé par pas moins de 3 Go de RAM. Les supports du Wi-Fi ac (présence également d’un port Gigabit Ethernet) et du Bluetooth 4.1 sont aussi de la partie ainsi que deux ports USB 3.0 (en plus d’un micro USB 2.0).

La Shield dispose également d’un port HDMI 2.0 et peut décoder les flux vidéo 4K / UltraHD à 60 images par seconde (H.265). Elle intègre aussi un récepteur infrarouge, ce qui permet de l’exploiter avec une télécommande IR telle que la Logitech Harmony.

Mais, pour promouvoir la Shield Android TV, la société dirigée par Jen-Hsun Huang a tablé sur un coup de projecteur l’occasion du Black Friday.

Dans cette optique, la Shield Android TV a été commercialisée avec une ristourne de 40 euros pour les deux modèles disponibles. Ce rabais, qui était uniquement proposée vendredi 27 novembre, s’ajoutait à la télécommande « Shield Remote » (d’une valeur de 54,99 euros) offerte gratuitement à l’achat.

Rappelons que le modèle embarquant 16 Go de flash interne est proposé à 199 euros, ce qui le porte à 160 euros avec en sus la télécommande, tandis que la mouture avec disque dur de 500 passe donc de 299 euros à 260 euros (également avec la télécommande).

Un tarif assez proche de celui de l’Apple TV de nouvelle génération, à la différence que la set-top-box de Nvidia est livrée avec un contrôleur de jeu vidéo, le « Shield Controller » (vendu aussi séparément à 60 euros), et un câble HDMI. Elle reste en revanche plus onéreuse que la Nexus Player d’Asus et Google, dont les spécifications sont toutefois largement en retrait et la connectique très limitée.

De surcroît, le fabricant basé à Santa Clara dispose du service cloud de gaming baptisé GeForce NOW. En substance, il permet de streamer des jeux PC sur leur Shield Android TV (une connexion internet « robuste » est requise).

La promotion s’est étendue sur les jeux vidéo avec des titres édités par Deep Silver (tels que Saints Row IV, Metro Last Light Redux, Metro 2033 Redux…).

Des rabais (allant jusqu’à 50%) sur des jeux Android étaient également consentis sur, entre autres, Contrat, Half-Life 2, Portal…

(Crédit photo @Nvidia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur