O.Zen : le bien-être sans ordonnance par Ubisoft

Apps mobilesMobilité
5 1

Ubisoft lance le programme O.Zen : une application mobile associée à un capteur pour « retrouver une cohérence cardiaque, synonyme de relaxation et de bien-être ».

Ubisoft investit un domaine inattendu avec le programme O.zen : le bien-être.

C’est une application mobile disponible sur iOS (iPhone et iPad) associée à un capteur de fréquence cardiaque.

Pour le décrire, Ubisoft parle d’une « expérience ludique de bien-être connecté » dans une contribution blog.

Tout un programme pour lequel Ubisoft a fait appel à des professionnels issus de plusieurs domaines (médical, vidéo-ludique et artistique).

Ainsi, pour le volet musical de l’application, l’éditeur a fait appel au groupe de musique Air dans l’optique d’obtenir une ambiance sonore apaisante.

Le designer français Rolito a également apporté son concours pour la charte graphique de l’application.

Dans une vidéo promotionnelle, Florence Servan-Schreiber fait, elle, l’article du programme O.Zen.

Le concept de « cohérence cardiaque » est ainsi au coeur (sans jeu de mots) de l’expérience. En substance, il s’agit de mesurer la fréquence cardiaque qui reflète l’état physique et émotionnel, indique Ubisoft.

Si le coeur joue ainsi le rôle d’indicateur d’un état, l’utilisateur va reprendre le contrôle de son corps et donc de son système nerveux, en maîtrisant sa respiration au gré d’exercices distillés par l’application. Rien de bien nouveau donc d’un point de vue médical.

Mais, Ubisoft met à profit son savoir-faire dans le domaine des jeux video afin de permettre au plus grand nombre de contrôler leur respiration de manière ludique.

Si des méthodes d’apprentissage existent en effet pour dompter le concept de cohérence cardiaque, O.Zen permet d’acquérir les techniques qui lui sont propres « sans en avoir l’air »

« C’est beaucoup plus amusant que tous les logiciels de biofeedback dont on disposait jusqu’à présent», nous explique Florence Servan-Schreiber.

« Nos émotions sont un vivier d’excitation, positive ou négative, que nous contrôlons peu. Faire entrer notre cœur et notre respiration en résonance, en activant une fréquence cardiaque particulière, nous permet de rétablir un équilibre, de nous recentrer, » explique Ubisoft dans son communiqué de presse.

Variant de manière assez chaotique, la fréquence cardiaque peut en effet évoluer au gré d’un sinusoïde pour quiconque arrive à la maîtriser. Une telle courbe pour la fréquence cardiaque sera synonyme d’une plus grande sérénité.

Ubisoft n’en est pas à son galop d’essai dans le domaine des expérimentations vidéo-ludiques adressant un problème physiologique ou bien de santé.

Récemment, en partenariat avec Amblyotech, Ubisoft a lancé Dig Rush, un jeu vidéo décrit comme « thérapeuthique » puisqu’il a pour but de participer au traitement de l’amblyopie, un problème oculaire qui se traduit par une différence d’acuité visuelle entre les deux yeux.

L’expérience O.Zen a tout de même un prix puisqu’il faudra consentir à débourser 99 euros pour acquérir le dispositif (l’application iOS étant quant à elle gratuite).

Cette semaine, on a appris que le groupe Vivendi entrait dans le capital d’Ubisof : 140,3 millions d’euros pour 6,6% du capital.

(Crédit photo @Ubisoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur