Objets connectés : la French Tech mise en vitrine

M2MMobilitéRéseaux
french-tech-objets-connectes
5 70

Huit enseignes de distribution françaises se sont formellement engagées à mettre en avant les objets connectés de la French Tech.

Mettre en avant, dans leurs boutiques et sur leurs sites Web, les objets connectés « made in France » : c’est l’engagement pris, ce mercredi 21 octobre 2015, par huit enseignes de distribution.

Auchan, Boulanger, Carrefour, Darty, Fnac, Leclerc, Lick et Orange ont signé, en présence de la secrétaire d’État au Numérique Axelle Lemaire, une « charte pour la distribution des objets connectés de la French Tech ».

Le timing est idéal : le CES Unveiled, déclinaison française du Consumer Electronics Show de Las Vegas, se tient aujourd’hui à Paris, dans l’enceinte du Pavillon Cambon Capucines.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du plan industriel « Objets connectés » de la Nouvelle France industrielle. Pilotée par Éric Carreel, président-fondateur de Withings, elle fait suite à l’ouverture de la Cité de l’objet connecté, en juin dernier à Saint-Sylvain d’Anjou, près d’Angers.

Cette structure réunit un centre d’innovation et une usine de production dans laquelle les porteurs de projets peuvent développer leurs idées en mode collaboratif, avec le concours d’industriels comme Eolane.

Au-delà des problématiques de compétence et de financement, reste la question des réseaux de distribution. Comment garantir une visibilité aux objets connectés de la French Tech afin que le consommateur les distingue en tant que tels ?

C’est l’objet de la charte signée ce mercredi… et mise en application du 19 au 25 octobre à l’occasion de la Semaine des objets connectés. Grands distributeurs et magasins spécialisés organisent des animations dédiées, entre ateliers de prise en main et rencontres avec les entrepreneurs. Un hashtag fédérateur a été défini : #HappyFrenchTech.

Mais de quels objets connectés parle-t-on ? De thermostats et de pluviomètres chez Netatmo ; des montres, de pèse-personnes et de tensiomètres chez Withings ; de drones chez Parrot.

Des acteurs moins connus sont dans la boucle : Bluetens avec ses boîtiers massants, Holî et sa lampe Bluetooth, Homido pour son casque de réalité virtuelle, MyFox sur le segment des caméras de sécurité, Kolibree dans celui des brosses à dents, etc.

frenchtech-daniel-broche
Daniel Broche, cofondateur de Discounteo.com, a signé la charte pour le compte de Boulanger (où il occupe le poste de directeur e-commerce et innovation).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur