Octave Klaba lâche les rênes d’OVH : il suffira d’un tweet

CloudDatacentersGestion cloudManagementNominationsRessources humaines
octave-klaba-ovh

Octave Klaba a choisi Twitter pour officialiser son retrait du poste de CEO d’OVH. Remplacé par Laurent Allard (ex-CGI), il se concentrera sur la fonction de CTO.

L’annonce est venue… de Twitter : Laurent Allard prend officiellement la direction d’OVH.

L’ancien directeur technique de CGI remplace Octave Klaba, qui passe le témoin pour se concentrer sur la fonction de CTO et se consacrer ainsi à sa passion : la technologie et comment l’adapter, la transformer pour l’améliorer, l’optimiser.

C’est dans cette capacité à démocratiser des offres comme le cloud, la virtualisation et le SDN que réside le succès d’OVH, créé en 1999 sur capital familial et devenu une ETI de référence dans la sphère Internet, avec une base revendiquée de 700 000 clients, tous secteurs confondus (vente au détail, médias, services, industrie…).

D’hébergeur à fournisseur de cloud, OVH a développé des ambitions internationales. La société dont le siège reste basé à Roubaix – département du Nord – a dernièrement levé 267 millions d’euros afin de poursuivre son expansion et de venir taquiner les plus grands acteurs du marché comme Google et Amazon. Ces réserves financières à moyen terme prennent le relais du crédit syndiqué de 140 millions d’euros utilisé en 2013/2014 pour soutenir la croissance hors de France.

Sur son profil LinkedIn mis à jour pour l’occasion, Laurent Allard (auparavant DSI chez Logica et Axa Tech) affirme sa volonté de “développer OVH en leader mondial sur son marché. Tel un chef d’orchestre d’une team de mille virtuoses répartis dans le monde jouant les partitions innovantes et écrites par Octave Klaba (chairman et CTO).

Dans l’état actuel, OVH se positionne comme le premier hébergeur en Europe et le troisième au niveau mondial (source Netcraft). Forte d’un parc de 17 data centers (dont un au Canada pour couvrir l’Amérique du Nord), l’entreprise cherche à étendre son influence sur la Côte Ouest des Etats-Unis et en Asie, à commencer par Singapour.

La feuille de route pour 2015 est dense : nouvelle offre de cloud public RunAbove permettant de développer des applications, exploitation du processeur IBM Power8 pour le big data et la virtualisation open source (OpenStack), arrivée de la technologie de conteneurs privés Docker, développement d’un routeur maison et de bases SDN avec Cisco…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur