Oculus: le départ trouble de Palmer Luckey de Facebook

Gestion des talentsManagement
palmer-luckey-oculus-depart-facebook
2 2

Palmer Luckey, le co-fondateur d’Oculus, prend ses distances vis-à-vis de Facebook, sur fond de ré-organisation de la branche réalité virtuelle et de polémiques.

C’était presque écrit…Palmer Luckey, co-fondateur d’Oculus, quitte Facebook sur fond de polémiques. Presque trois ans après le rachat du spécialiste de la réalité virtuelle par le groupe Internet de Mark Zuckerberg.

UploadVR l’avait suggéré. Le réseau social confirme sur Techcrunch : « Palmer nous manquera vraiment. L’héritage s’étend bien au-delà d’Oculus. Son esprit inventif a aidé à lancer la révolution de la réalité virtuelle moderne et à créer une industrie. »

Courant 2012, Palmer Luckey s’était lancé dans le projet de casque de réalité virtuelle Oculus initialement financé avec succès via la plateforme de crowdfunding Kickstarter (2,4 millions de dollars).

Après les backers, place aux capitaux-risqueurs. Associée à Brendan Iribe, Palmer Luckey se tourne vers des fonds comme Andreessen Horowitz, Founders Fund et Formation 8.

Tout s’accélère avec le rapprochement Oculus – Facebook annoncé en mars 2014 (pour un montant de 2 milliards de dollars). La transaction aurait alors, selon Forbes, permis à Palmer Luckey d’empocher 730 millions de dollars au passage.

Malaises multiples

Comment expliquer son départ alors que Facebook continue de parier sur la réalité virtuelle ? L’idylle entre Palmer Luckey et Facebook a perdu de son éclat progressivement.

Le co-fondateur d’Oculus n’était même pas apparu lors de l’Oculus Developer Conference qui s’était tenu en octobre à San Jose (Californie).

Plus récemment, la branche VR au sein du groupe Facebook a fait l’objet d’une ré-organisation. Brendan Iribe (CEO d’Oculus) a été écarté au profit de Hugo Barra (ex-top manager de Xiaomi).

Sur le front politique, Palmer Luckey a soutenu financièrement un groupe de troll tendance pro-Trump baptisé Nimble America. Un engagement qui n’a pas été apprécié au sein de la Silicon Valley.

Même si d’autres personnalités comme Peter Thiel ont assumé un choix similaire. Le co-fondateur de Paypal devenu un investisseur influent dans le numérique a affiché un soutien ferme au candidat républicain (et désormais Président des Etats-Unis).

Malgré des excuses publiques sur Facebook au regard de « l’impact négatif sur la perception d’Oculus et de ses partenaires », l’activisme de Palmer Luckey à titre individuel semble avoir laissé des traces.

Enfin, le procès initié par ZeniMax Media contre l’équipe historique d’Oculus pour vol de propriété intellectuelle laisse planer des doutes sur le contexte du développement du casque Oculus Rift.

En tant que propriétaire d’Oculus devenue sa branche VR, Facebook a été condamné à payer 500 millions de dollars dommages et intérêts à la société plaignante.

A titre individuel, Palmer Luckey doit verser 50 millions de dollars après avoir été  reconnu coupable de non respect de NDA (Non Disclosure Agreement).

Facebook a fait appel de cette décision de justice.

(Crédit photo : @Facebook)

Vidéo Palmer Luckey Meme Extravaganza! (via YouTube) – Août 2015 :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur