OD2 : la musique en streaming à 1 centime

Cloud

A l’occasion du lancement de la nouvelle version de sa plate-forme de musique en ligne, le diffuseur OD2 propose l’écoute intégrale d’un titre pour 1 centime d’euro, sans engagement.

Face à la montée de la concurrence en Europe en matière de plate-forme de diffusion de musique en ligne, notamment l’arrivée imminente de l’iTunes Music Stores d’Apple, On Demand Distribution (OD2) se devait de réagir. C’est chose faite. OD2 vient en effet de présenter SonicSelector, un plug-in qui transforme le lecteur Windows Media Player en un véritable juke-box destiné à simplifier l’écoute et la gestion de musique, en ligne comme en local. Ce module, téléchargeable gratuitement, permet de créer ses propres listes de titres issus du catalogue OD2, de celui d’un concurrent ou bien des fichiers audio présents sur le disque dur, de graver un morceau entre 3 et 10 fois sur CD-Rom et de le transférer sur un baladeur numérique entre 5 fois et illimité. Ces fourchettes de droit à la copie privée s’expliquent par les accords passés avec les ayants droit pour chaque titre. “Nous aurions souhaité une harmonisation à 10 gravures et un nombre illimité de transferts vers les baladeurs”, explique Stanislas Hintzy, directeur général d’OD2 France, “mais nous avons encore des efforts de pédagogie à faire envers les majors.” SonicSelector dispose par ailleurs d’un “moteur de recommandation” qui, à la manière du disquaire du coin de la rue, conseille l’internaute en fonction de ses choix musicaux. De plus, le module propose la création dynamique de listes par genre à partir d’une sorte d’égaliseur : il suffit d’augmenter le curseur “Rock”, par exemple, pour mettre en avant les titres classés dans cette catégorie.

Mais la véritable innovation réside dans une nouvelle formule de consommation : l’écoute intégrale d’un titre en streaming pour 1 centime d’euro, sans aucun engagement. “Le streaming complet pousse à la découverte”, justifie Stanislas Hintzy, “il représente 55 % des ventes d’OD2.” L’écoute intégrale d’un titre s’avère effectivement bien plus confortable qu’un extrait de 30 secondes (qui a cependant été conservé dans la nouvelle version) et son tarif n’est pas un facteur limitant. D’autant que “les formules sans engagement se vendent 5 fois plus que les formules avec abonnement”, selon le dirigeant d’OD2 France. De plus, selon les statistiques du diffuseur, l’achat de nouveautés représente une petite minorité des achats. A notre connaissance, OD2 est pour le moment le seul acteur européen à proposer cette formule située entre l’écoute gratuite d’un extrait et l’achat d’un titre. Ces derniers sont proposés autour de 1 euro avec une période promotionnelle à 0,50 euro par titre. Des réductions en fonction du volume de consommation (notamment pour l’achat d’un album entier) sont également proposées.

L’iPod joue en solo

Créée en 1999 par le musicien Peter Gabriel et l’ingénieur Charles Grimsdale, la société OD2 commercialise 350 000 titres musicaux à travers ses partenaires européens – MSN, Tiscali et Wanadoo pour la France. Un peu moins que les 500 000 titres et plus qu’annonce la concurrence, notamment le récent service de VirginMega (voir édition du 18 mai 2004). Les morceaux ne seront disponibles qu’au format WMA pour la simple raison que le lecteur de Microsoft est le plus diffusé sur les PC. Les fichiers téléchargés à partir d’OD2 sont compatibles avec 70 baladeurs numériques du marché mais pas avec l’iPod d’Apple. “Steve Jobs souhaite diffuser de la musique écoutable sur du matériel Apple exclusivement et a opposé une fin de non-recevoir à notre proposition d’ouverture”, explique Stanislas Hintzy. Autrement dit, la cohabitation entre les iPod d’Apple et les plates-formes en WMA n’est pas près de voir le jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur