Office 2003 : seules 35 % des entreprises comptent migrer en 2004

Mobilité

Les grandes entreprises ne se précipitent pas pour migrer vers Office 2003, jugé trop complexe. C’est ce que nous apprend une enquête signée Merril Lynch.

Selon une étude publiée récemment par la banque d’affaires Merrill Lynch, la migration vers Office 2003 (voir édition du 20 octobre 2003) sera très progressive dans les grandes entreprises. Merril Lynch fonde cette affirmation sur une enquête réalisée auprès de 75 grandes entreprises américaines et 25 européennes. Parmi elles, seules 35 % comptent ainsi évoluer vers Office 2003 l’année prochaine. Merril Lynch avance une explication : les fonctions XML de la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft sont trop complexes. D’autre part, Office 2003 n’intègre pas de “killer application”, c’est-à-dire une nouvelle application jugée suffisamment intéressante pour justifier à elle seule une migration.

Du côté de l’éditeur, on se veut rassurant : les ventes de la suite bureautique seraient en phase avec les prévisions et seraient supérieures à celles de Windows XP, au même stade de la commercialisation. Autre enseignement de cette enquête : une majorité de directeurs informatiques (58 %) ont répondu favorablement à la question : “Les problèmes de sécurité récurrents rencontrés par les produits de Microsoft peuvent-ils vous conduire à vous intéresser aux alternatives Open source ?” De fait, Microsoft a reconnu, à l’occasion de la publication de ses derniers résultats financiers trimestriels, qu’un certain nombre de contrats de souscription de licences à long terme avait été différés, précisément à cause de ces défaillances sécuritaires répétées (voir édition du 24 octobre 2003).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur