Office 2007 élargit sa compatibilité au format libre OpenDocument

Mobilité

Un module de conversion entre OpenXML et OpenDocument Format sera livré avec la prochaine suite bureautique de Microsoft.

Office 2007, la prochaine suite bureautique de Microsoft, sera compatible avec le format ouvert OpenDocument (ODF) récemment normalisé (voir édition du 5 mai). C’est ce que vient de confirmer Bernard Ourghanlian. “Nous offrons ainsi un choix véritable et l’interopérabilité devient une réalité”, déclare le directeur de la technologie et de la sécurité chez Microsoft France.

L’éditeur vient en effet d’annoncer la disponibilité de “OpenXML Translator”, un plug in pour Word 2007 (aujourd’hui en version bêta) qui assure la conversion d’OpenXML (le format d’Office 2007) vers ODF et inversement. Téléchargeable sur la plate-forme de développement de projets open source SourceForge.net, OpenXML Translator est proposé sous licence Open Source BSD qui permet de réutiliser tout ou partie du logiciel sans aucune restriction.

Rassurer les clients

Développé par plusieurs partenaires (le français Clever Age, Aztec Software aux États-Unis et Dialogika en Allemagne), l’outil sera disponible en version complète pour Word avant la fin de l’année et en 2007 pour Excel et PowerPoint. Un pack de compatibilité téléchargeable gratuitement ultérieurement permettra aux versions antérieures d’Office (Office 2003, XP…) de prendre en charge les formats ODF et OpenXML.

Si OpenXML Translator élargit l’interopérabilité entre les deux formats XML, il n’en garantira pas pour autant une parfaite compatibilité. De part ses spécifications plus limitées et sa structure propre, ODF ne supporte pas toutes les fonctionnalités d’OpenXML. L’exportation de tableaux croisés dynamiques, par exemple, ne sera pas intégralement supportée. Mais, de part son aspect open source, le projet offre une parfaite transparence des étapes de traduction entre les deux formats. L’OASIS, l’organisme certificateur de l’ODF, travaille d’ailleurs à une nouvelle version mieux à même de pallier ces différences fonctionnelles.

L’initiative de Microsoft vise à rassurer les clients éventuellement inquiets par l’absence d’interopérabilité entre OpenXML et ODF. En s’émancipant de toute application (propriétaire ou libre) et en bénéficiant de la norme ISO, ODF séduit nombre d’administrations et d’organisations gouvernementales. A commencer par l’Etat du Massachusetts aux Etats-Unis (voir édition du 8 septembre 2005) ou, plus récemment, la Belgique (voir édition du 27 juin 2006).

Deux autres projets d’outils de conversion

“Nous avons écouté nos clients dans le monde entier et nous avons clairement et fortement entendu que l’interopérabilité des formats de document est importante de manière critique.”, explique dans une lettre ouverte Chris Capossela, vice-président et responsable de la division entreprise chez Microsoft. Au passage, il en profite pour confirmer la présence dans Office 2007 du module d’exportation vers les formats PDF d’Adobe et son concurrent maison XPS (XML Paper Specification). Jusqu’à récemment, Adobe refusait à Microsoft l’intégration de cette fonctionnalité (voir édition du 6 juin 2006).

OpenXML Translator n’est pas le seul outil en cours de développement visant a apporter l’interopérabilité des formats. La Fondation OpenDocument travaille à un module de conversion similaire pour Office 2007 qui sera testé par l’Etat du Massachusetts avant sa mise à disposition publique. Le consortium Australien Open Source Victoria travaille au projet OpenOpenOffice (O3) qui vise également à apporter l’ODF aux utilisateurs d’Office. Bref, les initiatives pour rendre interopérables les deux formats concurrents ne manquent pas. En se chargeant de l’une d’elle, Microsoft garantit ainsi à ses clients un outil conforme aux spécifications de son format.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur