Office 2010 prend ses quartiers dans les entreprises

Cloud

Office 2010, la nouvelle mouture de la suite bureautique de Microsoft, est disponible depuis ce 12 mai pour les entreprises. Avec elle, la firme de Redmond aborde le virage SaaS pour concurrencer les Google Apps.

Office 2010 débarque ce 12 mai pour les entreprises. Le grand public devra attendre le 15 juin prochain pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités de la suite bureautique de Microsoft.

Peu de changements viennent impacter le traitement de texte Word et le tableur Excel par rapport à la version Office 2007. Par exemple, Word 2010 offre désormais d’afficher les miniatures des pages créées. Du côté de PowerPoint, les vidéos quittent la pièce jointe pour s’afficher directement dans le document.

Les principales nouveautés concernent la messagerie Outlook. Son interface se pare du Ruban, comme Access 2010 : il s’agit d’une barre d’outils intégrale, permettant d’afficher une série de commandes en fonction du contexte d’utilisation de l’application.

Outlook embarque également une autre nouvelle nouveauté de taille : l’Outlook Social Connector, installée pour mieux gérer l’historique des communications, ainsi que les réseaux sociaux privés et professionnels.

Le lancement d’Office 2010 est aussi le moyen pour l’éditeur d’officialiser sa stratégie Software+Services, grâce à un remaniement des modèles de commercialisation qui mêle achat de licence, cloud et online.

Office 2010, ainsi que l’outil collaboratif et de communications unifiées SharePoint 2010, se déclinent en Web Applications et en services en ligne, qui peuvent se définir comme étant des clients légers pour Office. Il s’agit de versions allégées des principaux outils de bureautique de Microsoft (Word, Excel, PowerPoint, OneNote). Les entreprises peuvent désormais avoir accès à ces Office Web Apps grâce à un contrat annuel ou par Microsoft Online Services (abonnement).

Les versions Office Famille/Petite Entreprise et Professionnel sont respectivement commercialisées aux prix de 379 et 699 euros.

A noter que les clients qui se sont procurés ou se procureront Office 2007 entre le 5 mars et le 30 septembre 2010 pourront télécharger la version 2010 gratuitement, ou reçevoir le DVD correspondant, à conditions de rajouter les frais postaux.

Avec ce virage SaaS, Microsoft vient se confronter aux Google Apps (e-mail, Google Agenda, Google Docs (suite bureautique)), destinées aux professionnels et proposées pour 50 dollars par an.

Selon Google, la suite Google Apps, dans sa version gratuite ou payante, serait aujourd’hui utilisé par deux millions d’entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur