Office Snip : Microsoft dépoussière la capture d’écran

Apps mobilesMobilitéPoste de travail
4 5

Microsoft vient de dégainer un nouvel outil de capture d’écran pour Windows baptisé Snip intégrant des fonctionnalités avancées avec l’ajout de notes manuscrites et de la voix.

Tout droit sorti du Microsoft Garage, la cellule R&D en mode incubateur d’idées de la firme de Redmond, Snip est le nouvel outil pour Windows dédié à la capture d’écran, comme l’a révélé le site The Verge. Il viendra prendre avantageusement la place de l’actuel outil de capture d’écran présent par défaut sur Windows.

Il s’agit d’un outil Office, à l’instar d’Office Mix lancé en mai 2014 comme une extension à PowerPoint permettant de créer des leçons interactives avec PowerPoint. On trouve d’ailleurs la référence « Mix » dans l’URL de Snip. En octobre 2014, Microsoft lançait également un nouvel outil pour compléter sa suite bureautique avec Sway.

On reste dans la productivité avec Office Snip (« couper » en anglais) qui est dès à présent disponible en bêta pour Windows 10 mais également pour les versions précédentes de Windows, telles que Windows 7.

En substance, Snip permet de créer des captures d’écran enrichies, en les annotant et en y associant des mémos vocaux. La capture d’écran prend alors des airs de véritable document didactique, ce qui permet de partager sur le web une idée via un simple document ou une image.

Cela se fait le plus facilement du monde, sans avoir à recourir à un outil plus complet et plus lourd, tels que ceux de la suite Office.

Si Microsoft disposait déjà de l’outil capture d’écran pour Windows, celui-ci s’avère bien plus puissant. Il fait notamment penser à Skitch d’Evernote mais avec un focus sur l’aspect tactile.

En effet, la firme de Redmond l’a conçu pour qu’il soit facilement utilisable sur des tablettes dotées de Windows 10, avec notamment le support des stylos tactiles. On peut en effet superposer son propre texte sur l’image capturée (de l’écran ou bien provenant de la webcam).

L’image est enregistrée automatiquement dans le presse-papier. Mais, en ajoutant de l’audio, elle perd son statut de fichier image pour devenir un fichier MP4. Il est adossé à un code de type embedded (pour le diffuser par exemple via un site web) mais peut aussi être vu via une URL.

A cet effet, l’utilisateur doit accepter que le fichier soit hébergé sur les serveurs de Microsoft, car, par défaut, ils sont tous automatiquement sauvegardés en local.

Microsoft n’en est pas à son galop d’essai avec ce type d’outils. La société propose également OneNote Clipper et Microsoft Garage a en gestation l’outil OneClip qui doit encore être dévoilé.

Il existe par ailleurs d’autres outils de capture d’écran dotés de fonctionnalités avancées. Mais, Snip présente l’avantage d’être entièrement gratuit. Pour l’heure, l’outil peut encore présenter des bugs, s’agissant d’une version bêta. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Microsoft invite ses utilisateurs à donner un retour d’informations à son sujet.

 

Crédit photo : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur