Office Sway : Microsoft peaufine l’expérience de son nouvel outil

Poste de travail

Office Sway, le nouvel outil de création de présentations signé Microsoft, a droit à une mise à jour majeure.

Lancé début octobre 2014, Office Sway de Microsoft s’est ouvert en bêta au public dès décembre dernier. Mais la firme de Redmond l’a fait évoluer depuis lors. Cette évolution prend la forme d’une mise à jour majeure, rendant l’outil plus ergonomique et complet.

Pour rappel, Sway permet de créer des canvas appelés Sways en agrégeant du contenu tel que des vidéos, des images ou encore du texte provenant de multiples sources. L’accent est mis sur la simplicité d’usage et la personnalisation poussée.

En janvier dernier, Sway gagnait les diagrammes et graphiques d’Excel, Online qui pouvaient être ajoutés par code d’intégration. Mais Microsoft va plus loin en ajoutant les graphiques et diagrammes natifs permettant l’interactivité au sein même de Sway.

L’utilisateur peut ainsi, à sa guise, ajouter des colonnes (empilées ou non), des barres (également empilées ou non), des lignes, des camemberts, des graphiques à barres… Pour commencer, il suffit d’ouvrir « Cards », de cliquer sur la carte d’un diagramme ou encore d’effectuer un simple glisser dans le document.

Microsoft reconnait par ailleurs que le cadrage automatique des photos n’est pas parfait dans Sway. De ce fait, Microsoft ajoute les « Focus Points » permettant à l’utilisateur de choisir ce qui est essentiel pour lui dans les photos. En quelques clics de souris ou taps à l’écran , on effectue le recadrage, avec prévisualisation de ce que donnera le résultat final.

Image-2-NEW-TAB

« Accent » est la nouveauté relative au formatage du contenu. Elle fonctionne de manière similaire à « Focus Points », à l’exception qu’elle permet de mettre en avant n’importe quelle partie du document Sway. Elle complète la fonctionnalité « Emphasis », qui permet de mettre en lumière le texte jugé important.

Autant de fonctionnalités qui permettent de différencier subtilement un ou des éléments dans un document Sway du reste. Pour l’heure, « Accent » ne fonctionne qu’avec le texte, mais sera rapidement étendu à d’autres types de contenus.

Image-3-NEW-TABL’ajout de documents étant une composante essentielle de Sway, la liste des documents qui peuvent être ajoutés par code d’intégration avait été étendue depuis janvier dernier. Elle devient plus simple dorénavant, puisqu’un simple glisser / déposer de documents provenant de OneDrive (de type Word, Excel, PowerPoint ou PDF) est réalisable. Il reste également possible de télécharger un document depuis son Mac ou PC.

La version de l’application native iOS de Sway passe, elle, à la version 1.3. Elle gagne la mise en avant du texte, les puces et numérotations, le support pour les vidéos, une authentification simplifiée (nul besoin de s’identifier si vous l’étiez déjà avec Word, Excel, PowerPoint ou OneNote sur votre iPhone), le support amélioré de VoiceOver pour la lecture et l’édition ainsi que la correction de bugs.

Avec Office Sway, Microsoft propose une alternative plus moderne à PowerPoint, une manière également de faire revenir des utilisateurs qui sont passés à d’autres outils tels que Prezi (proposé par la société hongroise Prezi et disponible sur Android depuis fin février), Slid.es, Bunkr ou encore PowToon.

   

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur