Office Web Applications vs Google Apps : “une vision simpliste” selon Microsoft

Cloud

En présentant Office 2010, Microsoft France a précisé le positionnement de ses Web Apps et les modèles économiques associés.

Le fait de positionner Office Web Applications associés à Office 2010 (déclinaison Internet des logiciels Word, Excel, PowerPoint and OneNote) face à Google Apps relève d’une vision “simpliste”, selon Jean-Christophe Pitié.

Lors d’une conférence téléphonique organisée mercredi matin, le Directeur de la ligne de produits Office chez Microsoft France a refusé cette comparaison sous le prisme unique de la “gratuité”.

Les scénarios d’usage avec Office 2010 seraient plus larges. “Il n’y a pas de logique de substitut entre des usages Web et un client riche”, commente Jean-Christophe Pitié. “Les Web Apps viennent en complément car les utilisateurs auront toujours besoin de travailler en mode déconnecté.”

Ce serait d’ailleurs l’élément phare en termes de différenciation : Microsoft “propose le choix” (mode online ou déconnecté), évoquant une expérience utilisateur “homogène et continue”.

Compatibilité du navigateur Google Chrome avec Office Web Applications : “No comment”

Le Directeur de la ligne de produits Office a abordé la disponibilité d’Office 2010, qualifiée de “bêta 1” en Technical Preview.

La stratégie à trois écrans est confirmé : PC, navigateur Web (sous Internet Explorer, Safari mais “pas de commentaires” pour Google Chrome), téléphonie mobile avec les smartphones prioritairement équipés de Windows Mobile (essentiellement consultation de documents Office 2010).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur