Office XP : les utilisateurs conseillent d’essayer avant d’acheter

Cloud

Face à Microsoft qui assure que les clients “ne peuvent se permettre d’ignorer” Office XP, les réactions des utilisateurs et des analystes sont plutôt mitigées. Beaucoup conseillent d’essayer avant tout la nouvelle suite bureautique afin de déterminer si la mise à jour est réellement nécessaire.

Depuis plus d’un mois, les clients de Microsoft testent la version bêta d’Office XP, la nouvelle suite bureautique lancée le 31 mai dernier (voir édition du 30 mai 2001). Ces utilisateurs ont affirmé avoir effectué la mise à jour du fait des nouvelles fonctions qui rendent le logiciel plus simple à utiliser, ou bien parce qu’ils pensaient simplement qu’il était temps de le faire. D’autres ont affirmé que ces nouvelles fonctionnalités n’étaient pas convaincantes, compte tenu du temps et du coût d’installation du logiciel dans l’entreprise. C’est le cas de Euan Robertson, responsable IT chez Feather Brooksbank, société qui utilise Office 97. Gavin Robertson, responsable réseau chez Porvair International, confirme : “Nous sommes satisfaits d’Office 97 et la plupart des utilisateurs ont besoin uniquement des fonctions de base. Je n’ai pas besoin des nouvelles fonctionnalités, ni de l’enregistrement obligatoire, ni des problèmes de mise à jour.”

Les responsables réseau qui ont effectué la mise à jour rapportent que les améliorations les plus appréciées par les utilisateurs sont une meilleure présentation générale, un système de récupération des données amélioré ainsi que les balises interactives personnalisées, qui peuvent être utilisées pour rendre plus visibles les données issues d’autres applications.

Plus facile à utiliser mais pas forcément indispensable

Mike Silver, directeur de recherche chez Gartner, a confié à VNUnet.com que pour les sociétés utilisant Office 97 ou plus, la mise à jour représente une incertitude. “Microsoft a fait beaucoup d’efforts pour rendre Office plus facile à utiliser, mais si vos utilisateurs ne sont pas des spécialistes, s’ils utilisent Office principalement pour le traitement de texte et le tableur, leur version du logiciel leur suffit probablement”, a-t-il commenté. “Les acheteurs potentiels devraient se demander si les fonctionnalités d’Office XP apporteront de réels bénéfices à leur société. Ces entreprises devraient se tourner vers la version d’essai valable trente jours, disponible auprès de Microsoft pour environ 100 francs [en Grande-Bretagne, Ndlr]”, a ajouté Mike Silver.

Lire aussi : Comment Office XP doit nous faciliter la vie


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur