Olitec annonce le premier modem GPRS

Mobilité

En partenariat avec Siemens, le constructeur français Olitec devrait commercialiser dans le courant du semestre un modem USB GPRS. Cette norme radio intermédiaire entre le GSM et l’UMTS permettra de surfer sur Internet à environ 56 Kbits/s en toute indépendance… quand les opérateurs de téléphonie mobile se décideront à lancer leurs offres.

Aujourd’hui, se connecter à Internet à partir d’un ordinateur portable, voire d’un PDA pour les plus audacieux, dans la rue (la voiture, le train ou autre endroit externe au bureau), reste encore un casse-tête. La solution la plus simple (en attendant l’improbable généralisation du WiFi public) reste encore d’y brancher un téléphone mobile GSM et de supporter la lenteur du débit limité à 9 600 bits/s. Et voir son forfait fondre comme neige au soleil… En association avec Siemens, Olitec propose un modem USB GPRS.

De la taille d’un paquet de cigarettes environ, ce modem GPRS qui ne possède pas encore de nom offrira des transferts en réception à 56 000 bits/s, selon son constructeur. Soit des performances équivalentes aux modems fixes téléphoniques V90, en théorie tout du moins. Rappelons que la norme GPRS (General Packet Radio Service) est censée offrir des débits de 100 000 bits/s, soit un taux de transfert largement supérieur à celui du GSM et un coût calculé à partir du volume des données transmises et non plus sur la durée des communications. Son interface USB 1.1 en facilitera la connexion.

Le modem Olitec USB GPRS sera disponible dans le courant du premier semestre 2002. Son prix reste encore à fixer. Il ne reste plus aux opérateurs de téléphonie mobile qu’à lancer leurs offres. Les premières sont annoncées pour avril prochain (voir édition du 18 décembre 2002).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur