Olitec commercialise son premier modem GPRS

Mobilité

Se connecter au Net de n’importe où et à n’importe quel moment, c’est ce que permettent les modems GPRS USB destinés aux ordinateurs portables et autres PDA, comme celui que présente Olitec. Mais les débits, limités à 30 Kbits/s environ, permettent de consulter son courrier et les pages Web d’information mais pas le streaming vidéo ou le téléchargement de fichiers lourds.

Olitec lance un modem GPRS à connecter sur un ordinateur portable ou un assistant personnel via l’interface USB, afin de rester connecter au Net tout en gardant sa mobilité. L’interface USB, normalement reconnue automatiquement par le système, évite de complexes paramétrages. De la taille d’un paquet de cigarettes, le modem est auto-alimenté en courant électrique par la prise USB – ce qui pose parfois des problèmes de stabilité. Outre l’accès Internet, l’appareil offre les services classiques d’envoi/réception de fax, ainsi que la gestion des SMS. Il supporte les deux protocoles de communication EGSM900 et GSM1800

Pour lire ses e-mails dans le train ou naviguer sur Internet à partir de sa voiture, le modem seul ne suffit pas. Il faut bien sûr s’inscrire auprès d’un opérateur pour bénéficier d’un service d’accès Internet. Basé sur la technologie GPRS Siemens, le modem permet, selon le constructeur, d’atteindre les 56 Kbits/s, soit des débits théoriques identiques à ceux des modems RTC des ordinateurs de bureau.

Utilisation limitée

Seulement les débits du GPRS sont, dans la pratique, plus proches de 30 Kbits/s (voir édition du 24 mai 2002). Certes, c’est toujours mieux que les 9,6 Kbits/s du GSM, mais on est encore loin des 160 Kbits/s définis à l’origine de la norme. L’accès au courrier et pages Web de type texte ne devrait pas trop souffrir de ces bas débits mais les services comme les vidéos en streaming, le téléchargement de fichiers lourds en FTP ou encore la visioconférence sont exclus. Pour cela, mieux vaut choisir une solution WiFi qui offre jusqu’à 11 Mbits/s en accès non partagé. Seulement, les spots WiFi (les point d’accès au réseau) sont encore rares en France. D’un autre côté, les débits du GPRS sont amenés à évoluer.

Commercialisé à 299 euros, le modem GPRS d’Olitec représente cependant une solution idéale pour les personnes très mobiles et pour qui la connexion au Réseau reste indispensable à tout moment. Encore faudra-t-il, comme pour les téléphones portables, que l’opérateur choisi couvre toutes les zones de déplacement de l’utilisateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur