OmniWeb mise sur Mac OS X

Cloud
Information - news

Discrètement mais sûrement, OmniWeb, le navigateur de l’Omni Group, poursuit sa montée en puissance sur Mac OS X. Manquant encore des fonctionnalités et du taux d’adoption de ses grands frères IE et Netscape, la version 4.05 n’en demeure pas moins présente, dynamique et rapide. La lutte est inégale, mais OmniWeb dispose d’un atout qui comptera à long terme : il se fonde sur Cocoa.

Le navigateur le plus rapide sur Mac OS X ? En attendant de voir la version 5.1.2 d’Internet Explorer qui devrait apparaître à l’Apple Expo et peut-être même avant, Omni Group est sûr de son fait : c’est OmniWeb ! Ce fureteur n’est pas comme les autres : issu de la mouvance NeXT (voir édition du 6 mars 2000), la firme de Steve Jobs rachetée par Apple en 1996, l’Omni Group est un repaire de spécialistes de l’environnement qui a été gardé après cette fusion des équipes d’ingénieurs. OmniWeb est programmé purement pour Cocoa, l’environnement très avancé de Mac OS X. Cette spécificité jouera sans doute un rôle de premier plan dans l’avenir, au fur et à mesure que le logiciel s’améliorera. Pour le moment, il s’agit surtout du seul navigateur multilingue : il est disponible en anglais bien sûr, mais aussi en français, allemand, japonais, danois, suédois, espagnol, néerlandais et italien ! Comment ? Grâce à une des spécificités et des facilités de programmation de l’environnement. Autre caractéristique : l’application affiche les caractères asiatiques sans faiblir (chinois et japonais). L’internationale revue par l’Omni Group, en quelque sorte.

La mise à jour 4.05, qui vient d’être mise en ligne, ne se limite pas à cela : elle s’avère une recherche d’amélioration de toutes les petites imperfections des versions précédentes, grâce au soutien et aux critiques des utilisateurs. Une des innovations majeures d’OmniWeb – qui s’est depuis propagée au reste des navigateurs – est le support du glisser-déposer des pages lues dans les favoris. Autre caractéristique, la mémorisation des valeurs entrées dans les champs d’un formulaire. Bien sûr, OmniWeb reste compatible avec les technologies déjà développées pour le Web, comme JavaScript, Flash, QuickTime, SSL, les applets Java ou les feuilles de style dont le support a été amélioré (voir édition du 3 mai 2001), ainsi que le traitement des couleurs et la compatibilité avec certains sites. Le logiciel est toujours utilisable gratuitement, bien que l’Omni Group demande une participation au développement, à la discrétion des utilisateurs. Cette version est encore à considérer comme une application en construction, l’Omni Group ayant choisi de la livrer avant que l’ensemble des améliorations réalisées dans Mac OS X 10.1 ne soit finalisé. Il y a fort à parier qu’une nouvelle mise à jour suivra celle-ci.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur