OneDrive : Microsoft sera moins rude pour supprimer l’illimité

CloudData-stockageStockage
onedrive-machine-arriere
6 13

Microsoft reverra bien à la baisse les quotas de stockage alloués aux utilisateurs de OneDrive. Mais de manière moins radicale qu’annoncé début novembre.

Microsoft a-t-il eu la main un peu trop lourde en décidant, voici quelques semaines, de réviser à la baisse le plafonnement des capacités de stockage cloud sur son service OneDrive ?

La firme elle-même semble aujourd’hui reconnaître qu’elle est « allée trop loin ». Assez en tout cas pour revenir – partiellement – sur son choix.

Pour mieux saisir les changements dont il est question, il faut remonter à cette annonce du 2 novembre 2015. L’équipe OneDrive officialisait, entre autres, la fin de l’offre « illimitée » associée aux abonnements Office 365.

En cause, « certains abus ». Plus précisément, un petit nombre d’utilisateurs qui avaient sauvegardé des volumes de données équivalents à plusieurs PC et stockés des collections entières de films et d’enregistrements TV ; jusqu’à 75 To dans certains cas, soit « 14 000 fois la moyenne habituellement constatée ».

En plus de limiter l’espace de stockage à 1 To avec Office 365, il était question de supprimer les formules payantes incluant 100 Go et 200 Go au profit d’un seul palier à 50 Go pour 1,99 euro par mois. Mais aussi de diviser par trois (de 15 Go à 5 Go) la capacité allouée dans le cadre de l’offre gratuite, tout en supprimant les bonus éventuellement acquis, par exemple en mettant ses photos dans le cloud depuis un Windows Phone.

Les réactions ne s’étaient pas fait attendre, tout particulièrement sur les forums OneDrive Uservoice, où la plainte d’un utilisateur a recueilli plus de 72 000 votes.

C’est d’ailleurs dans ce fil de discussion que Microsoft a choisi d’intervenir pour faire part de son rétropédalage.

En premier lieu, sur la version gratuite : si les nouveaux utilisateurs ne bénéficieront plus que de 5 Go, ceux qui disposent actuellement d’un compte peuvent conserver leurs 15 Go – et leurs éventuels bonus – en suivant ce lien avant fin janvier. Ils bénéficieront par ailleurs d’un an d’abonnement gratuit à Office 365 Personnel avec 1 To d’espace de stockage.

Concernant les abonnés à Office 365, ils disposeront de 12 mois pour se réorganiser avant le passage définitif à 1 To. Un remboursement est possible pour les non-satisfaits.

Crédit photo : optimarc – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur