OnePlus One : plus besoin d’invitation pour l’acquérir

MobilitéSmartphones

Le système par invitation est désormais de l’histoire ancienne pour qui désire acquérir le OnePlus One.

Le 23 avril prochain, cela fera un an jour pour jour que le OnePlus One est sorti. L’occasion pour la start-up chinoise OnePlus de rendre son terminal mobile disponible à la vente pour tout le monde, sans invitation donc.

Il faut dire que la société a bien évolué depuis sa création en 2013. Elle emploie désormais plus de 700 personnes et a vendu plus d’un million de ses OnePlus One dans le monde.

OnePlus de préciser également qu’elle a acquis un considérable savoir-faire : « Nous avons aussi appris énormément de vous tous. » Une connaissance qui s’est nourrie du retour d’informations des mobinautes via les réseaux sociaux : « Nous nous appuyons sur vos commentaires sur nos forums et les réseaux sociaux… ».

La vente directe du premier et unique smartphone de la start-up signe probablement son arrivée à maturité et signifie qu’elle a désormais atteint une taille critique.

En février dernier déjà, la société avait modifié sa politique de distribution de sa phablette OnePlus One en instaurant une « journée portes ouvertes » par semaine pour la pré-commande.

Avant cela, il était uniquement possible d’acquérir le terminal du fabricant chinois via un système par invitation, même si des fenêtres ponctuelles avaient permis çà et là de pré-commander le précieux bien lors du dernier trimestre 2014.

Cette stratégie découlait d’une politique de flux tendu pour une optimisation des stocks avec une adaptation exacte de la production à la demande. Rare et « difficile » à obtenir, le terminal devenait de ce fait convoité, même si ce système de commande sur invitation avait également été vecteur de frustration.

Tout cela a permis à la start-up chinoise OnePlus d’être l’une des plus grandes sensations de l’année 2014 dans le secteur de la téléphonie mobile.

Un succès qu’elle doit évidemment avant tout au terminal lui-même et à son rapport qualité prix bluffant (moins de 300 euros pour le premier prix). A ce tarif, on dispose d’un smartphone équipé d’un Snapdragon 801 (4 coeurs Krait 400 cadencés jusqu’à 2,5 GHz et une solution graphique Adreno 330), épaulé par 3 Go de RAM.

Le One dispose d’un écran IPS de 5,5 pouces affichant une image définie en Full HD (1920 par 1080 pixels), soit 400 ppp (pixels par pouce).

Il dispose également d’un capteur photo Sony IMX214 de 13 mégapixels (permettant la captation vidéo en 4K / Ultra HD) et d’un autre en façade 5 mégapixels. Il supporte le Wi-Fi 802.1a/b/g/n, le Bluetooth 4.0 et la 4G LTE, l’ensemble étant alimenté par une confortable batterie de 3100 mAh. Un smartphone qui se distingue également par son OS puisqu’il évolue sous CyanogenMOD, un fork d’Android développé par Cyanogen.

Reste qu’on attend désormais le OnePlus Two, pour lequel les premières indiscrétions (remontant à fin novembre 2014) évoquaient déjà des « surprises concernant le hardware ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur