OnePlus One : une seconde chance pour l’acquérir

Mobilité

Le fabricant chinois OnePlus va lancer une seconde phase de pré-commande de sa phablette OnePlus One.

Si jusqu’à présent, il était nécessaire d’être invité pour commander le smartphone OnePlus One, la donne a changé le 27 octobre dernier durant quelques heures.

Le rendez-vous largement relayé permettait d’acquérir cette phablette au rapport qualité prix très avantageux. Mais un rendez-vous en partie gâché par des problèmes de serveurs que OnePlus, par la voix de l’un de ses responsables, Carl Pei, qualifie d’“inacceptable”.

« Malgré la plate-forme hardware dédiée mise en place pour l’événement, nos serveurs ont pourtant eu des difficultés avec la hausse du trafic lorsque la phase de pré-commande a débuté, » déclare-t-il dans une contribution de blog.

Malgré cela, OnePlus souligne que « des dizaines de milliers de One seront bientôt en route vers leurs acquéreurs. »

C’est donc dans ce contexte que OnePlus donne à nouveau rendez-vous, le 17 novembre cette fois-ci, à 16 heures, heure française (15 heures GMT). Le constructeur ne précise pas combien de temps cette seconde phase de pré-commande durera.

La première phase devait, elle, durer initialement 1 heure mais, face à l’afflux des internautes tentant en vain de se connecter au site, OnePlus l’a étendue à 3 heures.

Si le premier essai n’a donc pas été vraiment concluant, la société chinoise promet que cela ne se produira pas la prochaine fois. Elle devrait mettre à profit le lapse de temps d’ici le 17 novembre pour améliorer sa plate-forme hardware et réapprovisionner son stock de OnePlus One.

Le fabricant chinois a mis en place une page spéciale pour préparer votre pré-commande. Il faut avant tout créer un compte OnePlus, puis renseigner ses coordonnées ainsi que le moyen de paiement. A nouveau, ce sera la déclinaison avec 64 Go d’espace de stockage qui sera proposée au tarif de 299 euros.

Il est également possible d’ajouter des accessoires (différents types de coques, des films de protection pour son écran, des écouteurs, un câble USB / microUSB…).

A ce tarif, vous disposerez d’un terminal animé par le Snapdragon 801 de Qualcomm. Epaulé par 3 Go de RAM, ce SoC intègre quatre coeurs Krait 400 cadencés jusqu’à 2,5 GHz et une solution graphique Adreno 330. Pas de définition QHD ici, mais il affiche tout de même de la Full HD (1920 par 1080 pixels) sur son écran de 5,5 pouces protégé par un verre Gorilla Glass 3, ce qui se traduit par une densité de pixels de 400 ppp (pixels par pouce).

Evoluant sous Cyanogen 11S (basé sur Android 4.4), il se distingue aussi par son capteur photo Sony IMX214 de 13 mégapixels (permettant la captation vidéo en 4K / UHD) et son APN en façade doté d’un capteur de 5 mégapixels. Il ne supporte pas le Wi-Fi ac mais bien le NFC, le Bluetooth 4.0 et la connectivité cellulaire 4G LTE. Enfin, l’ensemble est alimenté par une batterie conséquente de 3 100 mAh.

Un rapport qualité prix aux antipodes des iPhone 6 (809 euros pour la version 16 Go), Samsung Galaxy Note 4 (750 euros pour la déclinaison 32 Go) et même Nexus 6 (549 euros (32 Go) ou 649 euros (64 Go)).

Malgré ses spécifications alléchantes, le smartphone de OnePlus joue l’Arlésienne depuis son lancement et le 27 octobre dernier a eu un relent de miroir aux alouettes pour de nombreux internautes. Espérons que cette nouvelle phase de pré-commande se passera cette fois-ci sans encombres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur